Air France va fixer unilatéralement les règles avec ses PNC

Faute d’accord avec les syndicats, Air France fixera unilatéralement les conditions de travail et de rémunération de ses 13.500 hôtesses et stewards (PNC) par une note de direction.

Cette nouvelle donne s’appliquera à l’expiration de l’actuel accord collectif et témoigne d’un regain de tensions au sein de la compagnie aérienne.

Air France a en effet proposé début mars à ses partenaires sociaux un projet de nouvel accord collectif à durée déterminée de 4 ans. Le texte a été accepté par l’un des syndicats représentatifs des PNC, l’UNAC, mais rejeté par les deux autres, le SNPNC-FO et l’UNSA-PNC. Réunies en Intersyndicale, ces deux dernières organisations y ont vu un accord collectif « bien pire que Transform » et ont marqué leur opposition par une grève de trois jours, les 18,19 et 20 mars 2017.

Le SNPNC-FO et l’UNSA-PNC comptaient sur la mobilisation des PNC durant ce conflit pour convaincre Air France d’améliorer son projet. En vain. « Malgré environ 60% de grévistes » , le DRH Gilles Gateau a opposé « une fin de non recevoir à toutes nos demandes » lors d’une réunion jeudi 13 avril, a indiqué le SNPNC dans un tract.

À l’issue de cette réunion, Air France a envoyé une communication à ses employés, indiquant qu’une « note de direction va définir les règles applicables aux PNC » , selon le Figaro. Faute d’accord avec les syndicats, la direction a la possibilité de décider unilatéralement des conditions de travail et de rémunération qu’elle appliquera aux hôtesses et stewards.

La note de direction reprendra « l’essentiel des dispositions de l’accord » accepté par l’UNAC, « à l’exception de quelques évolutions », et conservera « les éléments essentiels » de l’actuel accord d’entreprise, selon la direction d’Air France.

Le contenu exact de cette note devrait être connu d’ici le 30 avril, quand expirera l’actuel accord d’entreprise, selon Le Figaro. Sa durée initiale devrait être de trois ans.

La réaction des syndicats

À l’issue de cette durée initiale, la direction d’Air France « devra, avant de re-déposer un nouvel accord unilatéral, ouvrir une négociation avec les syndicats représentatifs » , a expliqué l’UNAC dans un tract. « Nous allons vivre une période d’incertitude, cependant nous ne croyons pas que la direction va rentrer dans une phase d’agression vis à vis du PNC » , a estimé le syndicat.

Notons que l’UNAC avait la possibilité d’organiser un référendum auprès des PNC d’Air France pour voir s’appliquer l’accord collectif qu’elle a signé le mois dernier, en vertu des dispositions de la Loi Travail. Mais le syndicat a renoncé à ce recours, se déclarant opposé « au contournement de la représentativité majoritaire » , le SNPNC et l’UNSA ayant obtenu 45% des voix aux dernières élections professionnelles.

Le SNPNC est, quant à lui, vent debout contre ce qu’il appelle « un passage en force » de la direction. « Cette note ne s’applique pas 3 ans mais indéfiniment tant qu’il n’y a pas un nouvel accord négocié » , écrit l’organisation dans un tract. Et de poursuivre : « comprenez juste que l’Entreprise entend ne plus discuter avec ses syndicats pendant 3 ans. Ensuite en cas de changement d’un item il est faux de dire que l’Entreprise discutera avec les OP, elle doit juste demander l’accord de la DGAC. Les instances du SNPNC se réuniront de nouveau et de concert avec l’UNSA dans les jours qui viennent afin d’organiser la suite de la résistance » .

Photo © Air France

One thought on “Air France va fixer unilatéralement les règles avec ses PNC

  1. Un jour, peut-être, les syndicats admettront que, si AF peut envisager de trouver des candidats PNC pour 40% moins cher (que ce soit en salaire ou en amélioration de productivité), il y a des efforts à faire pour rester compétitifs …
    Je leur suggère de négocier une grille de salaire nettement revue à la baisse pour les nouvelles recrues ainsi que les promus… et en échange un statut quo pour les PNC actuels, et une non-séparation des futurs PNC des lignes Boost !!!
    … mais les syndicats se battent-ils encore dans l’intérêt de ceux qu’ils sont sensés représenter ???

Dites ce que vous pensez !