Iran Air finalise une commande de 20 ATR

 

Au terme de plus d’un an de négociations, Iran Air a signé une commande ferme portant sur vingt ATR 72-600 assortie d’options pour vingt appareils supplémentaires, poursuivant le renouvellement de sa flotte.

Après Airbus et Boeing, ATR devient le dernier constructeur en date à remporter un contrat avec la compagnie nationale iranienne. La transaction porte sur vingt ATR 72-600 fermes plus vingt options, a confirmé dans un email David Vargas, porte-parole d’ATR. « Les livraisons démarrent dans les semaines à venir. Les vingt avions fermes devraient être livrés pour la fin 2018 » , a-t-il ajouté.

Quatre de ces appareils, déjà assemblés, pourraient rejoindre la flotte d’Iran Air d’ici un mois selon Farhad Parvaresh, le directeur général de la compagnie, cité par l’agence de presse IRNA.

Ces livraisons marqueront l’arrivée des ATR de dernière génération en Iran, où les premiers appareils sont exploités depuis 1992. « Ce marché qui vient de s’ouvrir à nouveau offre un fort potentiel pour le développement et l’expansion des liaisons et du trafic intérieur » , a indiqué précédemment le constructeur.

Iran Air et ATR avaient signé un protocole d’accord en février 2016. ATR a notamment dû obtenir l’autorisation du Bureau du contrôle des avoirs étrangers (Office of Foreign Assets Control) du Trésor américain pour l’exportation en Iran des moteurs Pratt & Whitney PW1100.

Le contrat final représente une valeur théorique d’environ 500 millions de dollars au prix catalogue pour les vingt appareils commandés fermes.

Après la levée des sanctions contre son pays, Iran Air s’est engagée dans un vaste plan de modernisation et d’expansion de sa flotte vieillissante. Elle a déjà reçu un A321 et deux A330-200 sur la centaine d’Airbus commandés en décembre dernier. Le premier de ses 80 Boeing, un 777-300ER, pourrait arriver à Téhéran dès le mois prochain.

Née en 1961 de la fusion d’Iranian Airways et de Pars Airways, Iran Air a démarré ses opérations en avril 1962. A ce jour, elle dessert environ 35 destinations internationales et 25 destinations nationales.

Photo © ATR