Volotea inaugure sa 9ème base, Gênes

La low-cost espagnole Volotea a inauguré ce mardi une base à Gênes, la neuvième de son réseau et sa quatrième en Italie. L’aéroport de Ligurie est engagé dans un plan de développement.

Volotea poursuit son envol en Europe. La nouvelle base de l’aéroport de Gênes-Christophe Colomb a été officiellement inaugurée ce 11 avril en présence de Carlos Muñoz, président et fondateur de la compagnie, ainsi que des autorités locales.

Depuis Gênes, Volotea propose 13 destinations : sept dessertes domestiques (Catane, Naples, Olbia, Palerme, Alghero, Brindisi et Cagliari) ainsi que six à l’international qui ouvriront prochainement : Vienne (à partir du 22 avril), Majorque (à partir du 28 mai), Ibiza (à partir du 30 mai), Minorque (à partir du 30 juin), Athènes (à partir du 26 mai) et Santorin (à partir du 31 mai). La compagnie basera deux Boeing 717 de 125 places à l’aéroport de Gênes.

« Ces développements permettront d’augmenter de 86% le nombre de routes par rapport à 2016 au départ de Gênes. Par ailleurs, nous allons créer 50 emplois (pilotes et équipage), ainsi qu’un poste de manager au sol afin de coordonner toutes les activités de la base » , a indiqué Carlos Muñoz.

« Nous sommes fiers de célébrer le lancement de cette nouvelle base. La semaine dernière, nous avons célébré le cinquième anniversaire de la compagnie et nous ambitionnons de poursuivre notre développement dans les années à venir » , a également déclaré le dirigeant.

Selon Giovanni Toti, le président de la Ligurie, « l’accord que nous avons trouvé avec Volotea représente un symbole fort » pour la ville de Gênes. L’ouverture de la base « aura un impact très positif sur le tissu économique et local de Ligurie » , a-t-il estimé.

La compagnie compte désormais neuf bases en Europe, dont quatre en Italie (Venise, Vérone, Palerme et Gênes), quatre en France (Nantes, Bordeaux, Strasbourg et Toulouse) et une en Espagne (Asturies).

Les ambitions de l’aéroport de Gênes

L’aéroport de Gênes, quant à lui, est engagé dans un plan de développement prévoyant entre 2019 et 2021 l’agrandissement et la rénovation du terminal, une connexion avec la ligne de chemin de fer et la réalisation d’une gare multimodale, la création d’un nouveau centre de tri pour les bagages et la réfection de la piste. Entre temps, « des travaux importants » seront réalisés dans le terminal existant, selon Marco Arato, Président de Aeroporto di Genova SpA, comme la modernisation des passerelles d’embarquement, des restaurants et des toilettes, et l’installation de nouveaux portiques de sécurité.

L’aéroport prévoit l’ouverture au printemps 2018 de liaisons vers Madrid, Copenhague et Prague, puis en 2019, vers l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Russie et l’Europe de l’Est, sans citer les futurs opérateurs.

L’aéroport de Gênes-Christophe Colomb a accueilli 1,3 million de passagers en 2015, soit une croissance de 7,5% en un an, selon les dernières données disponibles.

Photo Volotea : ouverture de la base de Gênes (11/04/2017)