British Airways lance le self-boarding à reconnaissance faciale

British Airways devient la première compagnie aérienne du Royaume Uni à utiliser la technologie biométrique automatisée avec le lancement de portes d’embarquement self-service pour ses vols domestiques.

Après des essais réussis en juin 2016, British Airways a récemment ouvert ses trois premières portes d’embarquement entièrement automatisées (self-boarding) sur ses vols domestiques au départ du terminal 5 d’Heathrow. Plus de 4 000 clients ont déjà pu utiliser ce nouveau dispositif dont l’objectif est double : « rendre plus fluide la circulation des passagers de British Airways dans les aéroports et aussi renforcer leur sécurité » , a indiqué la compagnie.

Concrètement, un balayage facial digital du voyageur est enregistré lors de son passage au point de sécurité. Une fois à la porte d’embarquement, le visage du passager est comparé avec son scan facial. Ce dernier scanne lui-même sa carte d’embarquement et les données lues sont croisées et validées pour lui ouvrir l’accès à l’avion.

Trois nouvelles portes d’embarquement self-boarding British Airways vont ouvrir chaque semaine jusqu’à la mi-juin dans les aéroports pour les liaisons domestiques, avec comme perspective un déploiement à venir sur les vols internationaux.

Ces nouvelles portes « reposent sur des données biométriques et sur la technologie et les équipements de reconnaissance faciale les plus avancés sur le marché » , a précisé British Airways.

Le déploiement de ces nouvelles portes fait partie d’un plan d’investissement technologique plus large, au sol comme dans les airs, qui comprend aussi un service de dépose bagage self-service et le déploiement du Wi-Fi 4G haut débit.

Wifi haut débit nouvelle génération pour les long-courriers et arrivée de la 4G haut début sur les court-courriers

Depuis avril, British Airways met à disposition de ses passagers de toutes les classes la dernière génération de Wi-Fi sur les vols long-courriers. L’offre Wi-Fi des court-courriers sera déployée plus tard cette année. La compagnie se présente comme la première à offrir une connexion au premier réseau européen en vol de 4G haut débit, avec pour objectif d’avoir 90% de sa flotte connectée en 2019.

Ce service payant offre plusieurs niveaux et durées de connexion : une heure, quatre heures ou pour l’ensemble du vol. Avec Simply Connect, les passagers auront accès à leur navigateur, à leurs emails et messageries instantanées pour 5,80 euros alors que Connect Plus donne accès un plus haut débit permettant le streaming vidéo sur des plateformes comme YouTube ou Netflix pour 9,30 euros.

« Nous sommes très enthousiastes à l’idée de tous ces changements à venir » , a déclaré Alex Cruz, le PDG de British Airways. « Nous travaillons ainsi en coulisses pour améliorer notre efficacité et fiabilité opérationnelles grâce à de nouvelles technologies comme les portes d’embarquement automatisées. Nos passagers ne pourront que remarquer une véritable amélioration dans leur expérience de voyage avec nous » , a-t-il assuré.

Laissez un commentaire