Genève Aéroport dévoile les parts de marché des compagnies en 2016

Genève Aéroport a dévoilé mardi les parts de marché de ses différents opérateurs. easyJet et SWISS se partagent les deux tiers du trafic passagers. Au total, l’aéroport a été desservi par 59 compagnies aériennes l’année dernière.

Selon le rapport 2016 de Genève Aéroport, easyJet (43,6 % des parts de marché) et SWISS (14,4 %) se partagent près des deux tiers du marché, comme lors des exercices précédents.

easyJet passe la barre des 7 millions de passagers transportés en 2016 (7 113 413) et affiche une croissance de 5,9 %. La compagnie relie Genève à 75 destinations, soit six de plus qu’en 2015.

SWISS a, quant à elle, réduit son nombre de destinations de 41 à 39, mais maintient une croissance positive (+1,5 %). British Airways arrive en troisième position avec 5 % de parts de marché (+13,3 %), notamment grâce à l’ouverture d’une nouvelle ligne sur Londres-City.

Au niveau des autres compagnies aériennes, Air France est stable (4,4%). Genève Aéroport relève que la baisse de Lufthansa (2,9% de parts de marché) est essentiellement due à la décision de la compagnie de faire opérer sa ligne Genève-Munich par SWISS. Enfin, Emirates entre pour la première fois dans le classement des dix premières compagnies avec une part de marché de 1,5%. L’aéroport explique cette performance par le doublement de la fréquence de ses vols.

Au-delà de ce « top 10 », la direction de l’aéroport note la forte croissance de Qatar Airways (+41,9%) suite à sa décision d’opérer la ligne entre Genève et Doha au moyen d’un Boeing 787-8 Dreamliner. Figure également au rang des compagnies connaissant une croissance positive Vueling, qui progresse de 124,9% après l’ouverture de sa ligne sur Rome-Fiumicino. Il en va de même pour Icelandair (+117,7%), qui a misé sur le doublement de sa fréquence sur Reykjavik (4 fois par semaine). Iberia (+17,4%), Aegean Airlines (+43,4%) et LOT Polish Airlines (+30,1%) ont également amélioré leurs résultats en termes de nombre de passagers transportés au cours de l’année 2016.

A contrario, le contexte géopolitique que connaissent certains pays du pourtour méditerranéen affecte plusieurs compagnies, à l’instar d’Egyptair (-15,5%), Tunisair (-10,8 %), Pegasus (-14 %) et Sun Express (- 22,8 %).

Finnair enregistre également une baisse (-24,4%) due à la diminution de la fréquence de ses vols (de 2 à 1 seul vol quotidien). Le constat est le même pour Air China, qui accuse un recul de 18,7% suite à la baisse de fréquence de ses vols durant la saison hivernale.

Star Alliance, qui regroupe notamment Lufthansa, SWISS, Air Canada, Austrian, Brussels Airlines, Air China, Turkish Airlines et United Airlines, constitue l’alliance la plus importante avec 28 % de parts de marché. Elle est suivie par SkyTeam (Air France, KLM, Alitalia, Aeroflot), à 10% de parts de marché, puis Oneworld (British Airways, Iberia, Finnair, Qatar), à 8% de parts de marché. Les 54% de parts de marché restants sont répartis entre différentes compagnies aériennes, hors alliance.

L’Europe et le Moyen-Orient en croissance

Au niveau des classements par pays, l’essentiel de la croissance concerne l’Europe, où l’Angleterre progresse de 5,3%, l’Espagne de 8,7%, le Portugal de 11,7%, l’Italie de 9,9% et l’Allemagne de 6,4 %. Le marché suisse connaît lui aussi une forte progression, avec une amélioration de 14,7 % de parts de marché.

Genève Aéroport pointe un marché « florissant » pour les pays du Golfe. Outre les Emirats Arabes Unis, desservis par Emirates et Etihad, le marché saoudien est également en forte progression avec + 21,3 %. Le marché américain enregistre quant à lui une tendance baissière de 4,2%, déjà amorcée en 2015. En revanche, le Canada résiste bien : l’augmentation de la capacité mise en place par Air Canada permet à la compagnie d’asseoir une légère croissance de 1,6%.

Les principales destinations restent Londres, Paris et Amsterdam. Bruxelles glisse de la quatrième à la huitième position, distancée par Barcelone, Porto, Zurich et Lisbonne. Le recul de la capitale belge s’explique par la fermeture de son aéroport durant un mois, suite aux attentats de mars 2016. De nouvelles lignes, régulières ou saisonnières, ont été ouvertes en 2016. Ainsi, easyJet a opéré tout au long de l’année la destination Cracovie (deux fois par semaine), Pise (trois fois par semaine). En été, la compagnie orange a relié Genève à Alghero (deux fois par semaine). En hiver, elle a volé vers Fuerteventura (deux fois par semaine) et Inverness (une fois par semaine).

SWISS a pour sa part resserré son offre et réduit le nombre de ses destinations (deux de moins par rapport à 2015). Durant l’été, la compagnie a toutefois inauguré une nouvelle rotation saisonnière à destination de Lamezia Terme (une fois par semaine).

Pour mémoire, l’aéroport de Genève-Cointrin a accueilli 16,5 millions de passagers en 2016, soit 4.83% de plus qu’en 2015.

Focus : le Top 10 des compagnies aériennes à Genève en 2016

  1. easyJet (43,6%)
  2. SWISS (14,4%)
  3. British Airways (5%)
  4. Air France (4,4%)
  5. Lufthansa (2,9%)
  6. KLM (2,6%)
  7. Iberia (2,1%)
  8. Brussels Airlines (2%)
  9. TAP (2%)
  10. Emirates (1,5%)

Source Genève Aéroport – Photo © Genève Aéroport

Laissez un commentaire