La ponctualité des vols en France s’est détériorée en 2016

Le rapport annuel de l’Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST) révèle une détérioration de la ponctualité dans le secteur aérien en France entre 2015 et 2016.

Publiée le 30 mars dernier, cette étude monte que pour les vols intérieurs, les indicateurs se dégradent notablement, atteignant 1,6 % pour les retards et 17 % pour les annulations en 2016, contre respectivement 0,7 % et 11 % en 2015. Le retard moyen passe de 39 minutes à 42 minutes.

Pour les vols moyen courrier, les indicateurs se dégradent également puisque les taux d’annulation affichent 1,1 %, contre 0,7 % en 2015, et les taux de retard 22 % contre 19 % en 2015. Le retard moyen augmente de 2 minutes (41 min en 2015 contre 43 min en 2016). Dans ce domaine, ce sont les liaisons avec les pays d’Afrique du Nord qui atteignent en général le niveau le plus préoccupant, selon l’AQST.

Pour les vols long courrier, les indicateurs se dégradent dans la mesure où les taux d’annulation passent de 0,4 % en 2015 à 0,5 % en 2016 et les taux de retard montent à 27 %, contre 25 % en 2015. À noter que le retard moyen baisse de 52 min à 50 min. Dans ce domaine, ce sont les liaisons avec l’Outre-mer qui atteignent en général le niveau le plus préoccupant.

Toujours selon ce rapport, l' »enchainement des vols » est la première cause de retard des vols moyen-courriers. Les « compagnies » sont elles-mêmes la première cause de retard des vols intérieurs et long-courriers. La « météo et divers » ne comptent que dans de faibles proportions pour tous les types de vols. Les « passagers » et la « navigation aérienne » sont une cause en augmentation pour tous les types de vols, mais ceci est potentiellement lié à l’amélioration du taux de renseignement des causes, note l’AQST.

L’ensemble des résultats et des analyses est à retrouver dans le rapport détaillé de l’AQST.

L’AQST est une entité autonome du ministère chargé des transports. Elle a pour mission de promouvoir la qualité de service dans les transports publics réguliers de voyageurs. Elle anime le Haut comité de la qualité de service dans les transports (HCQST), qui regroupe au niveau national les pouvoirs publics et autorités organisatrices, les opérateurs et les associations de voyageurs et de consommateurs.

Photo © Ralf Roletschek : écran d’information à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle (2015)

Laissez un commentaire