Regional Jet va opérer quatre ATR72 pour SAS

SAS Scandinavian Airlines a annoncé le 24 mars que la compagnie estonienne Regional Jet OÜ opèrera quatre ATR72-600 pour son compte dès le mois d’août.

Les turbopropulseurs voleront sur le réseau de SAS, à ses couleurs, principalement avec des équipages basés à Copenhague d’où partiront la plupart des routes. L’accord est valable six ans mais peut être dénoncé par l’une ou l’autre des parties au bout de trois années.

Depuis novembre 2016, SAS était à la recherche d’un nouvel opérateur en wet-lease pour remplacer Jet Time qui exploitait jusqu’alors huit ATR72 pour son compte. Regional Jet reprend donc une partie seulement des opérations. Le reste sera suspendu ou redistribué sur d’autres appareils.

SAS a mené des négociations avec plusieurs compagnies aériennes. Elle a finalement choisi Regional Jet en raison des « excellents résultats » aux audits de qualité et de conformité, a-t-elle expliqué. « Nous avons trouvé le bon partenaire pour prendre en charge les vols qu’assurait Jet Time » , a assuré Mikael Wångdah, vice-président en charge de la production externe chez SAS. Regional Jet apportera « une contribution essentielle à notre stratégie d’achat de capacité » , a-t-il ajouté.

Fondée en 2015, Regional Jet se spécialise dans des services de wet-lease (location avec équipage). Elle est détenue par Nordic Aviation Group (Nordica) et LOT Polish Airlines (LOT), auxquelles elle fournit déjà cinq et trois avions respectivement. Les quatre ATR72 de SAS seront les premiers ATR qu’elle opèrera.

Photo Bene Riobó CC BY-SA 4.0 : ATR 72-600 de SAS Scandinavian à Copenhague