Qatar Airways : feu vert de l’UE pour une participation dans Meridiana

La Commission européenne vient d’approuver le projet de Qatar Airways d’entrer au capital de la compagnie italienne Meridiana.

Se référant à la réglementation européenne sur les fusions, Bruxelles a estimé jeudi 23 mars que « l’acquisition proposée ne soulèverait pas de problèmes de concurrence, car les activités des entreprises concernées sur les routes se chevauchant sont très limitées ou ces routes ont une densité de trafic très faible » .

La transaction pourrait donc être conclue dès le mois d’avril. Meridiana serait alors contrôlée par une nouvelle société de holding, baptisée HoldCo, détenue à 49% par Qatar Airways et à 51% par Alisarda, son actionnaire actuel.

Meridiana vole aujourd’hui essentiellement vers des destinations situées en Europe et en Afrique du Nord, ainsi que vers quelques destinations américaines et asiatiques. Elle détient plusieurs filiales : Air Italy, qui n’assure aucun vol régulier ou charter mais loue des aéronefs avec équipages à Meridiana ; Meridiana Maintenance, qui fournit des services MRO à Meridiana et à des tiers à l’aéroport d’Olbia en Sardaigne ; et l’agence de voyage Wokita.

Meridiana aurait accumulé environ 700 millions de pertes en huit ans, selon la presse italienne. Les syndicats ont déjà accepté les 400 suppressions de postes et les réductions de salaire demandées par Qatar Airways. En novembre dernier, Akbar Al Baker, le directeur général de la compagnie qatarie, confiait au Corriere della Sera que Meridiana avait un potentiel « énorme » et devait devenir « la véritable compagnie aérienne nationale de l’Italie » en développant ses routes internationales. Sa flotte sera renouvelée avec les Boeing 737 MAX 8 commandés en octobre 2016.

Si la transaction aboutit, Qatar Airways cherchera sans doute à développer les synergies entre Meridiana et les autres compagnies aériennes dont elle est déjà actionnaire : IAG (la holding de British Airways, Iberia, Vueling et Aer Lingus), dont elle détient 20% ; et LATAM Airlines, dont elle détient 10%. Par ailleurs, Meridiana est le deuxième transporteur à Milan-Linate (en nombre de sièges offerts), un aéroport prisé de la clientèle affaires. Dans le ciel italien, c’est une bataille entre Alitalia-Etihad Airways et Meridiana-Qatar Airways qui s’annonce.

Photo Meridiana : Boeing 737