Ryanair ouvre une base à Munich-Memmingen

Au début de la saison hiver 2017-2018, Ryanair ouvrira une base à l’aéroport de Munich-Memmingen, sa 10e en Allemagne et la 86e de son réseau. La low-cost irlandaise compte transporter 825.000 passagers annuellement grâce notamment à l’ouverture de sept lignes.

Ryanair poursuit son expansion en Allemagne. Après une base à Francfort, la compagnie s’installe aussi à l’aéroport de Memmingen-Allgäu, situé en Bavière à environ 110 km de Munich et baptisé commercialement Memmingen-Munich Ouest. Ryanair est déjà présente sur la plateforme dont elle est d’ailleurs l’un des principaux opérateurs avec une autre low-cost, Wizz Air.

Néanmoins, en basant un avion dès le début de la saison hiver 2017-2018, Ryanair pourra ouvrir sept nouvelles dessertes : Fès au Maroc (deux vols par semaine), Lviv en Ukraine (deux vols par semaine), Oradea en Roumanie (deux vols par semaine), Séville en Espagne (deux vols par semaine), Stockholm-Skavsta en Suède (deux vols par semaine), Thessalonique en Grèce (deux vols par semaine) et Varsovie-Modlin en Pologne (trois vols par semaine). En outre, la compagnie prolongera pendant l’hiver une ligne qui n’était assurée jusqu’ici qu’en été, Palma de Majorque (deux vols par semaine).

Au total, Ryanair exploitera 17 liaisons à Memmingen, soit 40 vols par semaine. Elle compte ainsi transporter annuellement 825.000 passagers, soit 225.000 de plus qu’actuellement, représentant une croissance de 40% environ.

L’aéroport de Memmingen a accueilli 996.700 passagers en 2016. Son directeur, Ralf Schmid, souligne dans un communiqué que l’offre de destinations sera « encore plus attrayante » grâce à Ryanair. En outre, la compagnie « espère une expansion rapide de notre aéroport » , expansion qui est aujourd’hui entre les mains « d’acteurs politiques » , ajoute-t-il.

En effet, la plateforme désire élargir sa piste de 30 à 45 mètres. L’État de Bavière a accepté de financer les travaux à hauteur de 12,2 millions d’euros. Mais cette mesure doit être approuvée par l’Union européenne et la décision prend plus de temps que prévu.

Photo © Paul BANNWARTH : Boeing 737-800 NG de Ryanair à Mulhouse-Bâle (01/05/2014)

Laissez un commentaire