Finnair suspend Miami cet été, faute d’avions et d’équipages

Entre mai et septembre, la compagnie finlandaise Finnair cessera de voler entre Helsinki et Miami, l’une de ses quatre destinations aux États-Unis, expliquant qu’elle subit une pénurie temporaire d’avions et d’équipages.

Pour exploiter la ligne Helsinki-Miami cet hiver, Finnair a déjà dû recourir à la location d’un Airbus A330-300 auprès d’Iberia. Le contrat, qui prévoit que la compagnie espagnole fournisse non seulement l’avion mais aussi les pilotes, est en place jusqu’au 1er mai 2017. À cette date, Finnair ne sera plus en mesure d’assurer le service. Selon son communiqué, « Finnair modifie son programme été 2017 pour des raisons opérationnelles liées à une pénurie temporaire d’équipage et d’aéronefs, (et) suspendra ses vols entre Helsinki et Miami entre le 4 mai et le 29 septembre » . En outre, la ligne Helsinki-Chicago verra l’annulation de deux vols par semaine durant le mois de mai pour les mêmes raisons.

« Nous sommes désolé des perturbations occasionnées à nos passagers et nous faisons de notre mieux pour leur proposer des solutions de rechange adaptées » , assure Juha Järvinen, directeur commercial de Finnair. « Nous contactons tous les clients réservés sur les vols affectés pour offrir une route alternative. Dans le cas où rien de convenable ne peut être trouvé, les clients peuvent demander un remboursement du billet » , ajoute-t-il.

La compagnie prévoit de reprendre ses vols vers Miami le 1er octobre 2017 avec trois fréquences hebdomadaires. Elle est seule à desservir cette destination depuis Helsinki.

Finnair a expliqué que l’arrivée d’Airbus A350-900 supplémentaires en 2017 l’amenait à former ses pilotes d’A330 sur le nouvel appareil, ce qui les éloigne de leurs fonctions habituelles. Plusieurs mesures ont déjà été prises. Ainsi, la desserte de Chongqing en Chine est suspendue du 11 janvier au 2 mai 2017. De plus, la compagnie portugaise Hi-Fly a fourni un Airbus A340 en wet-lease pour la liaison Helsinki – New York-JFK, du 3 novembre 2016 au 8 janvier 2017.

À ce jour, Finnair exploite dix A350-900 (sur 19 commandés) et huit A330-300. Miami est l’une de ses quatre destinations aux États-Unis, avec New York-JFK, Chicago et San Francisco qui sera inaugurée le 1er juin.

Visuel Finnair : Airbus A330

Un commentaire sur “Finnair suspend Miami cet été, faute d’avions et d’équipages

  1. Il semblait que la transition 330 vers 350 était une formation aux différences donc procédure simplifiée. Peut-être mal compris l’article d’Aerobuzz.

Laissez un commentaire