Airbus construit à New Delhi son premier centre de formation en Asie

Airbus a décidé d’implanter un nouveau centre de formation à Aerocity, près de l’Aéroport international Indira Gandhi de New Delhi, afin de répondre au besoin croissant en pilotes et techniciens de maintenance d’appareils Airbus en Inde. Il s’agira du premier centre de formation détenu à 100% par Airbus en Asie.

L’avionneur européen a annoncé vendredi 17 mars la pose de la première pierre de l’Airbus India Training Centre. Le centre, qui s’étendra sur une superficie de près de 7 000 m², sera opérationnel d’ici la fin 2018. Il sera alors équipé de deux simulateurs de vol A320, un chiffre qui passera à quatre et potentiellement à six en temps utile. Lors de son ouverture, il disposera de la capacité nécessaire pour former plus de 800 pilotes et 200 techniciens de maintenance par an.

Airbus explique que le marché intérieur de l’aviation indien enregistre la croissance la plus rapide au monde, et qu’elle poursuivra au rythme de 9,3% par an au cours des 20 prochaines années, bien supérieur à la moyenne mondiale de 4,6%. L’avionneur prévoit que le nombre de voyages par habitant en Inde quadruplera d’ici 2035 en raison de différents facteurs d’ordre économique et démographique.  

Selon les prévisions d’Airbus, au moins 1 600 avions passagers et cargo neufs seront nécessaires d’ici 2035 afin de répondre à cette très forte demande. Parallèlement à l’augmentation de la flotte, il sera nécessaire de former plus de 24 000 nouveaux pilotes et techniciens de maintenance.

Le centre s’adressera essentiellement aux opérateurs d’avions Airbus en Inde et dans la région. Le carnet de commandes d’Airbus totalise plus de 570 commandes passées par les compagnies indiennes, et plus de 250 avions Airbus sont actuellement en service dans le pays.

Visuel et Infographie Airbus

Un commentaire sur “Airbus construit à New Delhi son premier centre de formation en Asie

  1. Espérons qu’ils ne fassent pas comme à Singapour et ne mettront pas la charrue avant les bœufs. C’est bien d’avoir des simulateurs encore faut-il d’abord former des instructeurs pour les faire tourner!

Laissez un commentaire