Vinci Airports atterrit à l’aéroport de Salvador de Bahia

Au terme d’un appel d’offres, Vinci Airports s’est vu attribuer hier jeudi la concession de l’aéroport de Salvador de Bahia (Brésil) pour une durée de trente ans, étendant sa présence en Amérique latine.

Le groupe aéroportuaire français ajoute ainsi à son portefeuille le 9e aéroport brésilien, qui a accueilli plus de 7,5 millions de passagers en 2016. L’aéroport de Salvador-Deputado Luis Eduardo Magalhaes est actuellement exploité par l’opérateur public Infraero.

« Le contrat de concession remporté par Vinci Airports porte sur l’exploitation, la maintenance et l’extension-rénovation du terminal existant et du système de pistes » , a précisé Vinci Airports dans un communiqué.

Le groupe est déjà présent en Amérique Latine. Il est concessionnaire, depuis le 1er octobre 2015 et pour une durée de 20 ans, de l’aéroport international de Santiago du Chili, dans le cadre d’un consortium avec le groupe ADP ; et depuis le 9 avril 2016, et jusqu’à mars 2030, de six aéroports en République Dominicaine, dont celui de la capitale Santo Domingo.

« Ce succès marque une nouvelle étape dans la stratégie de développement de VINCI Concessions dans cette region du monde » , a fait valoir le groupe.

Vinci Airports n’est pas le seul groupe européen à avoir remporté un appel d’offres pour la gestion d’un aéroport brésilien. Le même jour, la gestion des aéroports de Fortaleza et Porto Alegre à été attribuée à un consortium emmené par Fraport AG, qui exploite notamment l’aéroport de Francfort. La concession de l’aéroport de Florianopolis a, quant à elle, été remportée par Zurich International Airport AG.

Initiés par par l’ANAC (Agência Nacional de Aviação Civil), la privatisation de ces quatre aéroports devrait rapporter au total 3,72 milliards de réais (1,1 milliard d’euros), soit 23% de plus qu’espérait le gouvernement brésilien. La signature des contrats est prévue pour début août. Dix aéroports du Brésil auront alors été privatisés, traitant 59% des passagers du pays, selon José Ricardo Botelho, le directeur général de l’ANAC.

Photo ME/Portal da Copa CC BY SA 3.0 : Vue aérienne de l’aéroport de Salvador-Deputado Luis Eduardo Magalhaes

Laissez un commentaire