Korean Air et Oman Air reçoivent leur premier Boeing 787-9

Les compagnies Korean Air et Oman Air viennent chacune de réceptionner leur premier Boeing 787-9, la variante la plus vendue du Dreamliner.

Korean Air a pris livraison le 22 février 2017 du premier des dix Boeing 787-9 Dreamliner qu’elle a commandés, lors d’une cérémonie qui s’est tenue sur le site d’assemblage de Boeing à North Charleston, en Caroline du Sud. Elle est devenue à cette occasion le premier transporteur coréen à opérer le Dreamliner.

La compagnie membre de SkyTeam prévoit de lancer des vols domestiques entre l’aéroport de Séoul-Gimpo et Jeju pendant un mois dans le cadre de la période requise pour la certification locale, avant de positionner l’appareil sur des liaisons long-courrier internationales entre l’aéroport de Séoul-Incheon et Toronto, Madrid et Zurich plus tard cette année.

« Le 787 Dreamliner sera un atout majeur de la flotte de Korean Air, alors que nous continuons à mettre en service des appareils de nouvelle génération pour nos passagers » , a souligné Walter Cho, président de Korean Air. La compagnie doit recevoir cinq 787-9 cette année, et les 5 derniers d’ici 2019.

Pour Rick Anderson, vice-président commercial de Boeing pour l’Asie du Nord Est, « cette livraison marque un nouveau chapitre dans notre longue et fructueuse collaboration » . Korean Air exploite en effet plusieurs modèles du constructeur américain, notamment des 737-800/900/900ER, des 777-200ER/300/300ER et des 747-8i/8F. En outre, la division aéronautique de Korean Air est partenaire de Boeing sur le programme 787 et fournit certains composants pour ce type d’appareil. Elle fabrique depuis 2006 six pièces de base pour le Dreamliner, telles que les ailettes, la partie arrière du fuselage et le carénage des supports de volets. Korean Air est également partenaire des programmes du 747-8 et l’un des deux fournisseurs produisant le nouveau « Advanced Technology Winglet » du 737 MAX.

Oman Air 

Pour sa part, Oman Air a réceptionné son premier 787-9 le 23 février 2017 au centre de Boeing à Seattle, dans l’État de Washington. Pris en leasing auprès de CIT, l’appareil s’est posé le lendemain à l’aéroport international de Mascate, rejoignant 4 exemplaires de la variante 787-8, plus petite.

Sur le Boeing 787-9, Oman Air propose une configuration bi-classe avec 30 sièges en classe Affaires et 258 sièges en classe Economique, pour une capacité totale de 288 passagers. Par rapport à ses Boeing 787-8, ceci représente un ajout de 12 sièges en Affaires et de 9 sièges en Economique. La compagnie a précisé que deux autres 787-9 lui seront livrés pendant l’année 2017, dont un dès le mois d’avril. À partir de 2018, les 787-9 qui rejoindront sa flotte bénéficieront d’une Première classe.

Le 787-9 d’Oman Air sera disponible dès le 28 mars 2017 et 3 fois par semaine au départ de Paris-Charles vers Mascate (les mardis, mercredis et samedis, les fréquences des lundis, jeudis, vendredis et dimanches restant opérées en 787-8). Il sera également déployé vers l’Extrême-Orient, selon la compagnie.

Oman Air est engagée dans un plan d’expansion de sa flotte, qui passera de cinquante avions aujourd’hui à soixante-dix en 2020. Le parc comprend à ce jour cinq Boeing 787, six Airbus 330-300, quatre Airbus 330-200, cinq Boeing 737-900, 25 Boeing 737-800, un Boeing 737-700 et quatre Embraer 175.

Le 787-9, best-seller des Dreamliner

À fin janvier 2017, Boeing enregistre 1.202 commandes fermes pour sa famille 787, dont 635 787-9, 418 787-8 et 149-787-10. Sur ce total, 512 appareils ont été livrés, dont 186 787-9 et 326 787-8.

Parmi les opérateurs actuels du 787-9, Korean Air et Oman Air rejoignent notamment Aeromexico, Air Canada, Air China, Air France, Air New Zealand, ANA, American Airlines, British Airways, Etihad Airways, Hainan Airlines, Japan Airlines, KLM, LATAM Airlines, Saudia, Scoot, TUI, United Airlines, Vietnam Airlines, Virgin Atlantic Airways et Xiamen Airlines.

Laissez un commentaire