Air France : les PNC appelés à la grève du 18 au 20 mars

L’intersyndicale PNC, comprenant le SNPNC-FO et l’UNSA PNC, appelle l’ensemble des hôtesses et stewards d’Air France à cesser le travail du samedi 18 mars au lundi 20 mars 2017 inclus « pour s’opposer au projet Trust Together » .

Dans un communiqué, l’intersyndicale, qui représente près de la moitié des PNC d’Air France, dénonce « une véritable cure d’austérité avec des objectifs de gains de productivité inacceptables » .

Les deux syndicats demandent à la direction « une réelle réorientation de son projet avec des niveaux de productivité en cohérence avec les autres catégories de personnel » . Ils exigent également le retrait du projet Boost, consistant en la création d’une nouvelle compagnie aérienne avec des coûts réduits. La direction d’Air France envisage à cet effet de recruter des PNC au sein d’une nouvelle filière spécifique. Pour le SNPNC-FO et l’UNSA PNC, il s’agit d’un « projet d’externalisation de notre activité dans une structure employant des PNC travaillant pour Air France avec des conditions de travail et de rémunération nettement dégradées » .

L’intersyndicale évoque également un contexte « où 14 hauts dirigeants d’Air France viennent de s’attribuer une augmentation annuelle estimée  selon les analyses  à 67%, 40% ou ‘seulement’ 18%… » . Enfin, elle indique que trois autres syndicats (non représentatifs), CFTC, SUD Aérien, SNGAF, appellent aussi les PNC « à manifester leur contestation dans le cadre d’un conflit qui s’annonce long dans le temps » .

Le SNPNC-FO et l’UNSA PNC avaient été à l’origine de la grève d’une semaine des PNC l’été dernier. Le mouvement avait impacté 180.000 passagers en plein chassé-croisé estival sans que les syndicats n’obtiennent satisfaction sur leurs revendications d’alors.

Visuel Air France