WestJet se renforce au Québec

La compagnie canadienne WestJet Airlines ouvrira entre mars et octobre trois nouvelles destinations au départ de Montréal, soit Québec, Halifax et Boston. Elle ajoutera des fréquences sur ses lignes existantes Vancouver-Montréal, Calgary-Montréal et Toronto-Québec.

WestJet a annoncé lundi 13 février « un investissement important » au Québec avec des services élargis et de nouvelles routes pour les aéroports Montréal-Pierre Elliot Trudeau et Québec-Jean Lesage. Au total, la compagnie aérienne basée à Calgary ajoute 105 vols par semaine au Québec, élargissant ainsi son offre de 74 %.

WestJet inaugurera le 15 juin son premier service à l’intérieur de la province, avec quatre vols quotidiens entre Montréal et Québec.

Auparavant, dès le 15 mars, elle lancera deux vols par jour entre Montréal et Halifax.

Puis, le 15 octobre, la compagnie offrira un service entre Montréal et Boston avec deux fréquences quotidiennes.

« Avec ces trois destinations, WestJet offrira en moyenne huit vols additionnels par jour au départ de Montréal et 33 % plus de sièges, ce qui est vraiment une excellente nouvelle pour nos passagers » , a souligné Philippe Rainville, président-directeur général d’Aéroports de Montréal.

Les trois nouvelles liaisons seront opérées en Bombardier Q400 de WestJet Encore, la compagnie aérienne régionale de WestJet. À l’occasion de cette annonce, WestJet s’est dite « fière » de soutenir Bombardier, avionneur basé à Montréal, et d’opérer la quatrième plus importante flotte d’appareils Q400 dans le monde. D’ici la mi-2018, WestJet Encore possédera un total de 45 avions.

De plus, La compagnie aérienne doublera le nombre de ses vols sans escale entre Montréal et Vancouver, passant à 12 par semaine (au lieu de 6). Ses opérations entre Montréal et Calgary augmenteront à 19 vols hebdomadaires (au lieu de 14). Le service de Québec à Toronto recevra un vol de plus par jour, pour un total de trois vols quotidiens. En plus de ses nouveaux services, WestJet offrira 195 départs par semaine de Montréal et 50 départs par semaine de Québec d’ici octobre 2017. Les vols vers Vancouver et Calgary seront assurés en Boeing 737 équipés de sièges Plus et de WestJet Connect, un système de divertissement en vol connecté au Wi-Fi.

Avec cette offre renforcée, WestJet entend « secouer » le marché du Québec, avec en ligne de mire sa rivale Air Canada. « WestJet est là pour offrir plus de choix et accroître la concurrence dans le marché du Québec » , a déclaré Bob Cummings, le directeur commercial de WestJet. « Les Québécois ont traditionnellement été desservis par un transporteur habituel. WestJet croit qu’un investissement important dans la province permettra d’offrir aux voyageurs d’agrément et d’affaires du choix parmi les transporteurs aériens, ainsi que des tarifs moins élevés à plus de 8,2 millions de Québécois » .

Photo Bombardier : Q400 de WestJet