Alitalia : quinze nouvelles routes, un premier Boeing 777-300ER

Lors de la prochaine saison été, Alitalia ouvrira quinze nouvelles lignes moyen-courriers et prendra livraison d’un premier Boeing 777-300ER.

Après avoir annoncé fin décembre les grandes lignes d’un plan de restructuration dont on attend toujours les détails, la compagnie aérienne italienne a présenté vendredi 3 février les nouveautés de son programme été 2017. Les quinze nouvelles lignes, ainsi que la reprise des services saisonniers et l’augmentation du nombre de vols, « permettra de répondre à la demande élevée pendant l’été » , a expliqué Alitalia.

La compagnie met en avant un nouveau service à l’année entre Rome-Fiumicino et Kiev-Boryspil (Ukraine), qui sera opéré à raison d’un vol quotidien en Airbus A320 à compter du 1er mai. Les départs de Rome sont programmés à 23h00 (arrivée à 02h50 le lendemain), ceux de Kiev à 05h00 (arrivée à 06h55). Alitalia sera en concurrence avec Ukraine International Airlines (UIA). « L’Ukraine est un marché d’un grand intérêt pour l’Italie, à la suite du renforcement des relations commerciales entre les deux pays » , précise la compagnie italienne. L’Italie est le septième partenaire commercial de l’Ukraine et le troisième au sein de l’Union européenne, après l’Allemagne et la Pologne. Environ 200 000 personnes voyagent entre l’Italie et l’Ukraine chaque année.

À cela s’ajoutent quatorze nouvelles lignes estivales, dont sept internationales et autant sur le réseau domestique.

  • Du 7 juillet au 10 septembre 2017 : Rome-Split (Croatie), jusqu’à deux fois par semaine en Airbus de la famille A320.
  • Du 23 juillet au 10 septembre 2017, Rome-Dubrovnik (Croatie), jusqu’à deux fois par semaine en Airbus de la famille A320.
  • Du 1er au 30 août, Milan-Linate – Athènes (Grèce), jusqu’à six fois par semaine en Embraer 175 ou Airbus A320.
  • Du 3 juin au 1er octobre, Catane-Saint Pétersbourg (Russie), une fois par semaine en A320.
  • Du 31 juillet au 4 septembre, Alitalia exploitera trois nouveaux services à destination d’Ibiza (Espagne) depuis Bologne (quotidien, en Embraer 175), Venise (quotidien, en Airbus A320) et Vérone (quotidien, en Embraer 175).

Sur le réseau intérieur :

  • Du 8 juillet au 17 septembre 2017, Rome-Trapani, avec deux vols hebdomadaires en juillet et en septembre et un service quotidien en août, exploités par un mix d’Embraer et d’A320.
  • Du 29 juillet au 3 septembre 2017, Turin-Catane, quotidien en Airbus A319.
  • Du 25 juin au 10 septembre, Naples-Cagliari en ATR 72.
  • Et quatre nouvelles lignes au départ d’Olbia (Sardaigne), chacune à raison d’un vol par semaine, vers : Bologne (du 1er juillet au 10 septembre en Embraer 175) ; Naples (du 25 juin au 10 septembre en ATR 72), Gênes (du 1er juillet au 10 septembre en Embraer 175) et Trieste (du 1er juillet au 10 septembre en ATR 72).

Par ailleurs, Alitalia reprendra ses lignes saisonnières Palerme-Moscou, Catane-Moscou, Milan-Linate – Comiso (Sicile), et ajoutera des fréquences de l’Italie vers l’Espagne, la Russie, la Grèce et Chypre ; de Rome-Fiumicino vers Malaga, Ibiza, Palma de Majorque, Minorque, Thessalonique, Mykonos, Rhodes, Héraklion, Larnaca et Saint-Pétersbourg ; de Milan Linate vers Minorque, Palma de Majorque, Ibiza, Corfou, Héraklion, Mykonos, Santorin, Rhodes et Thessalonique.

Sur le réseau intérieur, les fréquences seront en hausse sur « de nombreux vols » , la compagnie citant ceux au départ de Milan-Linate vers Bari, Naples et Pescara ; de Rome-Fiumicino vers Bologne, Florence, Lampedusa et Pantelleria et depuis Catane vers Bologne.

Enfin, Alitalia annonce l’arrivée en août prochain d’un premier Boeing 777-300ER. Sa provenance, sa configuration et les lignes sur lesquelles il sera déployé ne sont pas précisées. Notons qu’à ce jour, la flotte de gros-porteurs comprend dix Boeing 777-200ER et quatorze Airbus A330-200. Pour le moyen-courrier, Alitalia exploite 22 Airbus A319, 42 A320 et 12 A321 tandis que sa filiale régionale Alitalia CityLiner compte quinze Embraer 175 et cinq Embraer 195.

Photo Alitalia : Airbus A319