CityJet confirme jusqu’à dix Bombardier CRJ900

Bombardier et CityJet ont finalisé l’entente conditionnelle annoncée le 24 janvier 2017, portant sur six CRJ900 et des options sur quatre avions supplémentaires.

Cette transaction est estimée par le constructeur canadien à 280 millions de dollars américains, et à 467 millions de dollars si CityJet exerçait toutes ses options. À la livraison, les avions seront exploités en wet-lease (location avec équipage) sur le réseau de SAS Scandinavian Airlines. Cette commande ferme fait suite au rachat par CityJet le 31 janvier 2017 de Cimber Airways, précédemment détenue par SAS.

CityJet possède actuellement une flotte de huit CRJ900 en location avec équipage auprès de SAS. Elle prendra également livraison de quatre nouveaux CRJ900 au début de 2017, conformément à la commande annoncée le 25 avril 2016, ce qui portera sa flotte de CRJ900 à 12 appareils. Dans le cadre de son acquisition de Cimber, transporteur régional danois, CityJet exploitera la flotte de 11 CRJ900 de Cimber, également en location avec équipage auprès de SAS. Ces avions seront progressivement remplacés par la commande annoncée aujourd’hui.

Selon Pat Byrne, président du conseil d’administration de CityJet, « l’avion CRJ900 s’est avéré rentable et souple sur le plan opérationnel afin de soutenir nos vols contractuels pour Scandinavian Airlines et nous attendons avec impatience la livraison de dix autres de ces avions dans le cadre de l’entente d’achat ferme annoncée aujourd’hui » .

Basée en Irlande, CityJet est maintenant centrée sur l’exécution d’une stratégie où elle renforce ses liaisons régulières tout en se positionnant comme un important fournisseur de services de wet-lease à des compagnies aériennes européennes (SAS donc, mais aussi Air France et prochainement Brussels Airlines).

Visuel © Bombardier : CRJ900 de CityJet en wet-lease sur le réseau de SAS

Laissez un commentaire