L’Airbus A380 transporte 10% des passagers de Londres-Heathrow

En 2016, l’Airbus A380 a transporté plus de sept millions de passagers à l’aéroport de Londres-Heathrow, représentant 10% du trafic total de la première plateforme européenne.

Londres-Heathrow a accueilli 75,6 millions de voyageurs en 2016 (+1,0%). Sur ce total, « 10% de tous les passagers sont arrivés ou partis à bord d’un A380″ , a annoncé Airbus dans un communiqué le 25 janvier. « Cela équivaut à plus de sept millions de passagers et représente une augmentation par rapport aux 8% de 2015 et aux 6% de 2014 » .

C’est un motif de satisfaction pour l’avionneur européen alors que les ventes du super Jumbo ne décollent pas : « l’A380 permet aux compagnies aériennes d’attirer efficacement les passagers tout en optimisant leurs précieux créneaux de décollage et d’atterrissage dans un environnement opérationnel de plus en plus encombré » , fait valoir le constructeur. De fait, le trafic passagers augmente à Heathrow alors que le nombre de décollages et atterrissages reste stable, avec 473.271 mouvements (+0,2%).

Airbus affirme ainsi que l’A380 est « omniprésent » à Heathrow, avec pas moins de huit opérateurs. En premier lieu, British Airways, qui y base ses 12 appareils, mais aussi Emirates, Etihad Airways, Malaysia Airlines, Qantas, Qatar Airlines, Singapore Airlines et Thai Airways. Au total, l’A380 dessert depuis la capitale britannique 14 destinations dans le monde, selon l’avionneur.

Pour John Leahy, le directeur commercial d’Airbus, « l’A380 est le meilleur avion pour capturer les pics de la demande » alors que « 90% des passagers long-courriers voyagent à travers seulement 55 hubs dans le monde » et que « le trafic aérien double tous les 15 ans » . À ses yeux, l’appareil a l’avantage de « soulager la congestion des aéroports » et de « stimuler les opérations » .

John Leahy prévoit que l’A380 représentera 12% du trafic total à Heathrow en 2017. Le nombre de voyageurs volant sur l’appareil devrait également augmenter sur d’autres plateformes, Los Angeles, New York-JFK, Hong Kong et Singapour étant citées.

Toujours selon John Leahy, avec 207 exemplaires livrés à fin décembre 2016, un A380 décolle ou atterrit quelque part dans le monde toutes les deux minutes et demie. Pour mémoire, l’A380 totalise 319 commandes fermes.

De son côté, Londres-Heathrow évalue qu’en 2016, 40% de ses passagers long-courriers ont voyagé sur des « avions de nouvelle génération, plus respectueux de l’environnement et plus silencieux » . Une catégorie qui inclut, selon l’aéroport, les Airbus A380 et A350 ainsi que le Boeing 787 Dreamliner. Cette proportion est en forte hausse de 15 points par rapport à 2015 (25%).

Photo © Aéroport Londres-Heathrow : Airbus A380 de Singapore Airlines

 

7 thoughts on “L’Airbus A380 transporte 10% des passagers de Londres-Heathrow

  1. « John Leahy prévoit que l’A380 représentera 12% du trafic total à Heathrow en 2017 ». Mais a partir de 2018 il devrait baisser car Malaysian Airlines remplacera les 2 A380 quotidien par des A350 (les A380 iront dans sa filiale spécialisé pour le pèlerinage). Sauf si Emirates, Etihad … trouvent de nouveaux créneaux et en déploient davantage.

  2. En vérité a Heathrow , 95 pour cent des appareils qui atterrissent sont des biréacteurs. Restez environ une heure sur les quais de la Tamise a Chelsea et vous constaterez par vous même.

  3. Quand airbus prévoit quelque chose ils se plantent toujours…faut arrêter de vendre l’idée que le 380 est indispensable… Un échec c’est un échec…

    • Airbus se plante toujours ! Quelle affirmation dogmatique et sans appel !
      il faudra que vous m’expliquiez comment Airbus est devenu un géant de l’aéronautique (Airbus a même été pendant de longues années N°1 mondial).
      Pas mal pour une entreprise qui se plante « toujours » ! ! !
      Heureusement que vous, vous ne vous plantez jamais, surtout dans vos commentaires sans aucune nuance !

      Personne ne dit que l’A380 est indispensable !
      Mais on ne fait pas mieux comme avion , rien sur le marché n’est comparable !
      Aucun biréacteur n’offre une telle surface !
      Cet avion permet des configurations jamais tentées ou vues depuis que l’aéronautique existe : appartement pour Etihad, douche pour Emirates et superbe salon pour Qatar, pour ne citer que ces compagnies !
      C’est l’avion plébiscité par les passagers et non pas un autre ! Donc belle réussite !
      Comment peut on parler d’échec alors que plus de 200 A380 volent ?
      Cet avion ne fait que monter en puissance : 100 à mettre en service, nouvelles destinations ouvertes et nouveaux aéroports préparés pour l’accueillir.
      L’avez-vous déjà pris une seule fois ? Avez vous testé le salon premium chez Qatar par exemple ?

  4. L’A 380 sera indispenssable quand les aeroports seront obliges de s’agrandir a cause du trafic qui explose

    • Le sujet est l’A380.
      Peu importe les vive Boeing ou vive Airbus !
      Je laisse ça aux gamins . . .

Comments are closed.