CityJet rachète Cimber à SAS et commande jusqu’à dix CRJ900

La compagnie irlandaise CityJet va racheter Cimber Airways, filiale de SAS Scandinavian Airlines. En parallèle, elle signe avec Bombardier une entente d’achat conditionnelle pour six CRJ900 assortie d’options sur quatre avions supplémentaires, destinés à remplacer la flotte de Cimber et à être exploités pour le compte de SAS sur des lignes régionales. CityJet renforce ainsi sa stratégie de fournisseur de capacité pour les compagnies européennes.

En octobre 2015, SAS avait déjà vendu à CityJet la totalité de ses parts dans la compagnie finlandaise Blue1. Suite à cette opération, CityJet exploite actuellement pour le compte de SAS huit CRJ900 en wet-lease (location avec équipages).

Dans la même logique, SAS va à présent céder à CityJet la compagnie Cimber Airways, qui opère sur une trentaine de liaisons en Scandinavie, afin de se concentrer sur son réseau principal et déléguer l’exploitation des lignes à faible densité de trafic à des opérateurs tiers. « La cession de Cimber s’inscrit dans notre stratégie de simplification et de concentration sur la plate-forme de production de SAS » , explique dans un communiqué Rickard Gustafson, le directeur général de SAS Scandinavian Airlines.

CityJet prendra le contrôle de Cimber le 31 janvier. Elle exploitera alors la flotte actuelle de 11 CRJ900 de Cimber, également sous contrat de wet-lease pour SAS. Ces avions seront remplacés au second semestre 2017 et en 2018 par jusqu’à 10 CRJ900 annoncés ce 24 janvier dans le cadre de l’entente avec Bombardier.

« Grâce aux synergies entre CityJet et Cimber, le coût de production de Cimber sera encore réduit, créant ainsi les conditions nécessaires pour maintenir et développer des itinéraires régionaux au bénéfice des clients SAS » , explique Rickard Gustafson.

CityJet prendra également livraison de quatre CRJ900 supplémentaires en mars 2017, tel que le prévoit la commande passée en avril 2016. Au total, la compagnie exploitera jusqu’à 22 CRJ900 fin 2018, quand les deux commandes auront été livrées en totalité. CityJet opèrera cette flotte exclusivement pour le compte de SAS. Tous les avions seront aux couleurs de SAS et opérés par le personnel de CityJet.

Basée en Irlande, CityJet a été achetée en mars 2016 par un groupe d’investissement dirigé par Pat Byrne, président du conseil d’administration. Elle est maintenant centrée sur l’exécution d’une stratégie où elle renforce ses liaisons régulières tout en se positionnant comme un important fournisseur de services de wet-lease à des compagnies aériennes européennes (SAS donc, mais aussi Air France et prochainement Brussels Airlines).

Selon Pat Byrne, « ce nouveau contrat avec SAS et la croissance générée par l’acquisition de Cimber font progresser la stratégie de CityJet, visant à renforcer son rôle de fournisseur de capacité de jets régionaux pour les compagnies aériennes en Europe. Elle suit le lancement de services pour le compte de SAS en mars 2016. Nous accueillons les nouveaux membres du personnel de Cimber dans la famille CityJet, qui rejoindront les 870 employés actuels, dont déjà près de 200 en Scandinavie » .

Aujourd’hui, la flotte comprend, outre les huit CRJ900, trois Sukhoi Superjet SSJ100 (sur quinze commandés) et quinze Avro RJ85 (en cours de retrait). Sur ces 26 appareils, 50% sont exploités en wet-lease.

Photo © CityJet : Bombardier CRJ900 exploité pour le compte de SAS