GKN Aerospace : 42 Fokker placés en 2016

L’année dernière, GKN Aerospace a placé, au travers de son activité spécialisée Fokker Technologies, 42 avions Fokker auprès de 8 opérateurs dont 6 nouveaux. 

Les Fokker ne sont plus produits depuis une vingtaine d’années mais en ce début 2017, 400 appareils sont encore en opération dans le monde. Selon GKN Aerospace, cette flotte « s’est taillée une réputation grâce à sa technologie avancée, son confort, sa fiabilité opérationnelle, son faible niveau de bruit, sa durabilité et le support dont elle continue de faire l’objet« . Ainsi, la société annonce 42 transactions de Fokker en 2016, dont vingt-six portent sur des Fokker 50 et seize sur des Fokker 100.

En Océanie, la compagnie australienne Network Aviation, filiale de Qantas, a acquis 3 Fokker 100 supplémentaires, pour les exploiter aussi bien lors de vols réguliers qu’en FIFO (Fly-in Fly-out ou missions ponctuelles). Par ailleurs, la compagnie de Papouasie-Nouvelle Guinée Air Niugini a pris livraison de plusieurs Fokker 70, sur lesquels Fokker Services installera le Wi-Fi.

En Europe, GKN Aerospace dénombre deux nouveaux clients : le gouvernement slovaque a acheté à MJet deux Fokker 100 Executive Jet (F100EJ) pour remplacer des appareils de l’ère soviétique; et une société de leasing gardant l’anonymat a, quant à elle, acheté 1 Fokker 100. GKN Aerospace signale d’ailleurs « une forte demande pour des contrats en wet-lease de la part de plusieurs opérateurs existants de Fokker 100 » . À noter, en Belgique, VLM, qui a changé de mains, a acquis 7 Fokker 50.

En Afrique de l’Est, quinze Fokker 50 ont été placés auprès de divers opérateurs, dont 7 chez la nouvelle compagnie Aero-Pioneer de Tanzanie. Selon GKN Aerospace, « la durabilité et la capacité reconnues des Fokker 50 à opérer sur des pistes non bitumées sont des atouts majeurs pour l’environnement typiquement difficile de l’Afrique » .

En Amérique latine, Air Panama a porté sa flotte de Fokker 50 à huit unités grâce à l’acquisition de trois appareils appartenant à la société américaine Jetstream, tandis qu’Insel Air (Antilles néerlandaises) a ajouté1 Fokker 50 à sa flotte.

En Amérique du Nord, la société JMW a acheté 6 Fokker 100 d’Ocean Air (groupe Avianca).

Selon Peter van Oostrum, directeur des services aériens de Fokker Services, « la faiblesse des coûts d’exploitation, la longévité des aéronefs et le support complet restent les éléments clés de toutes les transactions intervenues en 2016 » . Il estime que la demande sera « robuste » pour les Fokker 70 disponibles cette année, tandis qu’elle se maintiendra pour les Fokker 50 et Fokker 100.

Fokker Services ne vend ni loue des Fokker. L’entreprise aide les vendeurs et loueurs à placer leurs avions, grâce à son programme FLYFokker et ses services de remarketing, qui complètent ses activités de support aux exploitants de ces avions néerlandais.

Photo Bidgee CC BY-SA 3.0 : Fokker 100 de Network Aviation / QantasLink

Un commentaire sur “GKN Aerospace : 42 Fokker placés en 2016

  1. A lescar, on a une carlingue qui devait partir pour l’espagne il y a lontemps et qui pourrit, si quelqu’un est intéressé, c’est triste de voir ca.

Laissez un commentaire