Le groupe Japan Airlines, nouvel opérateur d’ATR

Le groupe Japan Airlines (JAL) devient un nouvel opérateur d’ATR au travers de sa filiale Japan Air Commuter (JAC) qui a pris livraison vendredi d’un premier ATR 42-600.

ATR a organisé une cérémonie à Toulouse vendredi 20 janvier pour marquer cet événement. Dans un communiqué, l’avionneur précise que huit autres appareils seront livrés au cours des trois années à venir.

JAC est actuellement en pleine modernisation de sa flotte. Les neuf ATR serviront à remplacer notamment les Saab 340 âgés de plus de 20 ans en moyenne. Plus moderne que ces derniers, l’ATR 42-600 est équipé d’un poste de pilotage entièrement vitré qui intègre les toutes dernières technologies de navigation. Il dispose aussi de la nouvelle cabine Armonia, offrant notamment de grands compartiments à bagages, un éclairage à LED et davantage d’espace pour les jambes.

Le groupe JAL a précisé hier que les nouveaux ATR 42-600 seront progressivement introduits à partir de la fin du mois d’avril sur les vols opérés par JAC entre Kagoshima et les îles éloignées. « L’ATR offre une facilité d’accès inégalée aux aéroports » , a souligné lors de la livraison Hiroki Kato, Président de Japan Air Commuter. « Alliée à des niveaux de sécurité et de confort très élevés, elle fait de l’ATR -600 la solution idéale pour notre mission : relier les petites communautés et assurer un service aérien de qualité à l’échelle du pays » .

La compagnie aérienne et ATR ont démarré leur partenariat au dernier Salon du Bourget, en 2015, avec la signature d’un contrat pour introduire les ATR 42-600 au Japon. Entre temps, Amakusa Airlines est devenue la première compagnie aérienne à mettre en service l’ATR au Japon, grâce à une commande effectuée auprès d’une société de location. Néanmoins, le contrat avec JAC avait représenté une étape majeure pour ATR, lui permettant de porter ses commandes fermes à 1.500 appareils depuis le début du programme.

ATR espère développer sa présence dans l’archipel nippon. Le constructeur analyse qu’avec plus de 100 appareils régionaux et un âge moyen de la flotte supérieur à dix ans, le marché japonais est « arrivé à maturité mais reste dynamique » . Selon lui, les compagnies aériennes nippones devraient renouveler et élargir leur flotte régionale dans les prochaines années pour faire face au développement du tourisme. En effet, d’ici 2020, le Japon devrait attirer plus de 40 millions de visiteurs, avec des événements majeurs comme les Jeux olympiques de Tokyo en 2020 et la Coupe du monde de rugby en 2019.

Fondée en 1983, JAC est détenue par Japan Airlines à hauteur de 60%, les 40% restants appartenant conjointement aux douze municipalités de l’archipel Amami, dans la préfecture de Kagoshima, à Kyushu. Basé à l’aéroport de Kagoshima, la compagnie exploite 19 appareils avec 97 vols quotidiens sur 23 lignes. Elle représente, pour 1,6 million de passagers par an, « le principal moyen de transport public aérien entre les magnifiques îles Amami et l’ouest du Japon » , selon ATR.

Le constructeur a réalisé une vidéo retraçant les différentes phases de production du premier ATR 42-600 de JAC :

Photo ATR : ATR 42-600 de Japan Air Commuter (JAC)