Aeromexico ouvre Séoul

Aeromexico a annoncé le lancement fin mai d’une liaison vers Séoul en Corée du Sud, sa troisième destination en Asie.

À compter du 27 mai 2017, la compagnie aérienne mexicaine, membre de l’alliance SkyTeam, opèrera quatre rotations par semaine entre son hub de Mexico-Benito Juarez et l’aéroport de Séoul-Incheon. À l’aller, le vol fera escale à Monterey (Mexique) mais il sera non-stop au retour. Aeromexico affectera au nouveau service, qui ne fera face à aucune concurrence directe, un Boeing 787-8 Dreamliner configuré bi-classe pour 243 passagers (32 en Affaires et 211 en Économie).

Les départs de Mexico sont programmés les lundis, mercredis, vendredis et samedis à 21h33 pour une arrivée à Monterey à 23h23 d’où l’avion repartira à 01h03 pour se poser à Séoul à 06h00 le lendemain, après le passage de la ligne de changement de date. Le vol retour s’effectuera avec un départ de Séoul les lundis, mercredis, vendredis et dimanche à 12h25 pour une arrivée à Mexico à 12h51 le même jour.

Dans un communiqué, Anko van der Werff, directeur des recettes d’Aeromexico, souligne que la compagnie est la seule d’Amérique latine à offrir des vols directs vers l’Asie. Séoul deviendra sa troisième destination sur le continent asiatique après Tokyo-Narita et Shanghai-Pudong.

Le Mexique est le principal partenaire commercial de la Corée du Sud en Amérique latine, tandis que la Corée du Sud est le sixième partenaire commercial du Mexique. Plusieurs entreprises coréennes ont des intérêts au Mexique, notamment Daewoo, Kwang Dong, KIA Motors, Kwangjin, POSCO et Samsung. « Ce nouveau vol profitera à la fois aux voyageurs d’affaires comme aux vacanciers » , estime Anko van der Werff.

Aeromexico dessert actuellement 45 villes au Mexique, 18 aux États-Unis, 15 en Amérique latine, quatre au Canada, quatre en Europe (Paris-Charles de Gaulle, Londres-Heathrow, Madrid, Amsterdam) et donc trois en Asie. À ce jour, la flotte comprend neuf 787-8, quatre 787-9 (plus six en commande), trois 777-200ER et une cinquantaine de Boeing 737-700/800 qui seront remplacés à terme par soixante 737 MAX.

Photo Boeing 787-8 © Aeromexico

 

Laissez un commentaire