Brussels Airlines en croissance en 2016 malgré les attentats

En 2016, la compagnie aérienne belge Brussels Airlines a transporté 7,7 millions de passagers, soit une croissance de 3,2% par rapport à 2015. « Il s’agit d’un bon résultat pour une année 2016 difficile » , a estimé la compagnie.

Au cours de l’année dernière, 7.736.791 passagers ont voyagé avec Brussels Airlines, désormais filiale à part entière de Lufthansa. Ce sont ainsi près de 250.000 voyageurs supplémentaires (exactement 241.646) qui ont emprunté les lignes de la compagnie, ou 3,2% de plus qu’en 2015.

Aussi bien les vols intra-européens que les liaisons avec l’Afrique et l’Amérique du Nord sont en progression. Sur les 7,7 millions de passagers, 6,5 millions ont choisi un vol intra-européen, 883.995 passagers ont voyagé entre Brussels Airport et l’Afrique, et 290.836 voyageurs ont pris un vol vers ou au départ de l’Amérique du Nord. Le taux d’occupation a légèrement diminué (-0,9 point) pour se retrouver à 74,9%. L’offre, exprimée en « siège au kilomètre offert » (SKO), a augmenté de 6,8%, et les « passagers-kilomètres payant » (PKT) ont connu une croissance de 7,4%.

L’activité cargo a connu une bonne année 2016 : le volume total des marchandises transportées s’est élevé à 35,338 tonnes, soit une augmentation de 6% par rapport à 2015. Cette croissance est en ligne avec l’augmentation de la capacité.

« La croissance du trafic passager a été réalisée dans des conditions de marché difficiles » , souligne Brussels Airlines dans un communiqué. « Les chiffres de 2016 sont satisfaisants compte tenu des attaques terroristes qui avaient secoué la Belgique au printemps et qui ont conduit à une diminution très importante du nombre de passagers voyageant vers la Belgique. Le trafic point à point a ainsi connu une mauvaise année 2016 » . Brussels Airlines explique qu’elle a partiellement compensé cette tendance par la croissance du nombre de passagers en transfert à Bruxelles. « Il reste néanmoins important de continuer à promouvoir la Belgique comme une destination touristique et économique très attrayante » .

Parallèlement à ses vols réguliers, Brussels Airlines assurait aussi, en 2016, des vols saisonniers et des voyages de groupes pour le compte des tour-opérateurs.  Le nombre de passagers pour cette activité n’est pas repris dans les chiffres cités ici.

Pour Brussels Airlines, les points marquants de l’année étaient, entre autres, le lancement de sa première liaison avec le Canada (Toronto), l’expansion du réseau européen avec de nombreuses nouvelles destinations,  l’introduction sur le long-courrier de la formule de voyage “Economy Privilege”, l’ouverture des nouveaux salons aéroportuaires de Brussels Airlines ‘The Suite’ (à l’aéroport de Bruxelles et à Kinshasa) et l’harmonisation de la flotte.

Photo Brussels Airlines : Airbus A330