United accélère le retrait du Boeing 747

United Airlines retirera de sa flotte le Boeing 747-400 au quatrième trimestre 2017, un an plus tôt que prévu.

Après Air France et Cathay Pacific en 2016, United s’apprête à cesser d’opérer cette année le 747 en version passagers. Dans un communiqué, son président Scott Kirby a annoncé ce qu’il appelle « une étape douce-amère » dans l’histoire de la compagnie américaine et expliqué que la décision est avant tout dictée par des considérations économiques.

« Bien que nous soyons tous profondément liés à cet avion emblématique, le moment est venu de retirer le 747 du service régulier. En mars dernier, nous avions annoncé que cela se produirait fin 2018. Nous prévoyons maintenant d’opérer notre dernier vol en 747 au quatrième trimestre de cette année » , a déclaré Scott Kirby.

« Il s’agit d’une étape douce-amère : le jumbo avec sa silhouette unique représentait le nec plus ultra du voyage aérien. Aujourd’hui, nous disposons de gros-porteurs plus économes en carburant, plus économiques et plus fiables, qui offrent une expérience de vol plus moderne à nos clients sur long-courrier. Pour ces raisons, nous disons adieu à la Reine des Cieux » .

United tournera ainsi la page sur près de cinquante ans de son histoire : elle avait introduit le 747 en 1970 sur ses lignes entre la Californie et Hawaï.

À l’avenir, la flotte de gros-porteurs de la compagnie membre de Star Alliance comprendra des Boeing 787-8 et 787-9, dont une trentaine sont opérés aujourd’hui ; des 787-10 livrables à partir de 2018 ; des 777-300ER dont le premier doit rentrer en service le mois prochain ; et des A350-1000 commandés à 35 exemplaires prévus à partir de 2018.

Photo United Airlines : Boeing 747-400

4 thoughts on “United accélère le retrait du Boeing 747

  1. Mon 1er vol paris-st denis en 747 AF en 1980 et mon dernier vol en 777 AF en 2014 – le 2e etait un peu plus bruyant et moins confortable.

  2. Evidemment avec 10 sièges de front dans un triple 7….En 2008 j’ai fait avec AF un CDG Lax , en B777 mais il n’ y avait que 9 sièges de front a l’époque sur cette ligne contrairement aux appareils sur les routes de la Réunion et Antilles qui étaient équipés en haute densité. Et déja j’ai trouvé qu’on était coincés, vu que la cabine est moins large que celle du B 747.

    • Le 747 est le plus gourmand en kérosène, avec l’arrivée progressives d’autres gros porteurs beaucoup de compagnies vont retirer cet avion devenu aussi par ailleurs obsolète.
      Il continuera une carrière principalement en cargo fret.

Comments are closed.