Toulouse : Volotea s’envole vers Nantes, Corfou et Santorin

Depuis sa base de Toulouse-Blagnac, Volotea ouvrira ce printemps Nantes, Corfou et Santorin. La low-cost reliera ainsi l’aéroport toulousain à vingt destinations.

Volotea a annoncé lundi « la poursuite de son envol » à Toulouse, où elle a déjà prévu d’ajouter à son réseau Alicante, Caen, Naples et Cagliari lors de la prochaine saison été. Dans un communiqué, la compagnie espagnole indique qu’elle desservira aussi Nantes à partir du 31 mars 2017, avec 2 à 4 vols par semaine (soit plus de 200 vols et près de 35 000 sièges); Corfou, à partir du 30 mai 2017 avec 1 vol par semaine tous les mardis (soit près de 40 vols et plus de 5 000 sièges) ; et Santorin, à partir du 1er juin 2017 avec 1 vol par semaine tous les jeudis (soit près de 40 vols et plus de 5 000 sièges). Les réservations sont ouvertes sur de le site internet de la compagnie.

Volotea fera face vers Nantes à easyJet et HOP! Air France. Elle sera sans concurrence vers Corfou et Santorin.

« Avec ces trois nouvelles lignes, Volotea souhaite démontrer une fois de plus sa volonté d’offrir aux toulousains la possibilité de voler vers un grand nombre de destinations et ce à bas prix » , explique Edo Friart, directeur du développement international de la compagnie.

Présente à Toulouse depuis 2013, Volotea est la deuxième compagnie aérienne de l’aéroport de Toulouse en nombre de dessertes, avec désormais 20 destinations proposées en 2017. Sur ce total, 7 sont en France (Ajaccio, Bastia, Brest, Caen, Figari, Strasbourg et Nantes), 4 en Italie (Cagliari, Naples, Palerme et Venise), 5 en Espagne (Malaga, Palma de Majorque, Tenerife, Alicante et Grande Canarie), 1 en Croatie (Split), 1 en République Tchèque (Prague) et 2 en Grèce (Corfou et Santorin).

Depuis son arrivée à Toulouse, la compagnie a transporté près de 290.000 passagers sur l’aéroport. En 2017, elle augmentera de 66% le nombre de sièges disponibles pour atteindre un total de près de 430 000 sièges à Toulouse. Le nombre de vols va lui aussi croître de 48%, à 3 000 vols cette année.

À l’échelle de son réseau, Volotea prévoit d’atteindre plus de 3,4 millions de voyageurs en 2016, soit une augmentation de 40% par rapport à l’année précédente. Pour 2017, l’objectif est de 4,3 millions de passagers. Cette croissance sera portée par l’expansion de la flotte, qui comptera six A319 supplémentaires cette année, tous basés en France (un à Nantes, deux à Toulouse et trois à Bordeaux). Au total, la compagnie exploitera 28 appareils en 2017, dont 10 Airbus A319 de 150 sièges et 18 Boeing 717 de 125 sièges. En France, Volotea dispose de quatre bases, Nantes, Bordeaux, Strasbourg et Toulouse.

Photo Volotea : Boeing 717