Iran Air accepte son premier Airbus neuf

Iran Air a accepté son premier Airbus neuf depuis la levée des sanctions contre l’Iran. Cet A321 doit rejoindre Téhéran d’ici la fin de la semaine.

Un porte-parole d’Airbus a confirmé à l’agence Reuters que « l’acceptation technique » du nouvel appareil a été effectuée mais « la livraison formelle » reste à faire. L’A321 MSN 7418 a été inscrit le 7 janvier sur le registre iranien de l’aviation civile avec l’immatriculation EP-IFA, indiquant son transfert de propriété.

Assemblé à Hambourg, l’avion doit être transféré à Toulouse où sera organisée une cérémonie de livraison mercredi. Il doit rejoindre Téhéran d’ici la fin de la semaine et servira dans un premier temps sur les lignes intérieures d’Iran Air.

La compagnie doit également recevoir deux Airbus A330 d’ici la fin mars. L’accord final avec Airbus, signé dans les derniers jours de décembre, porte sur 100 appareils, dont 46 de la famille A320, 38 de la famille A330 et 16 A350.

En outre, Iran Air a entamé des négociations avec ATR pour finaliser le protocole d’accord signé en février 2016. Cette entente préliminaire couvrait vingt ATR 72-600 plus vingt options. Cinq turbopropulseurs devraient ainsi rejoindre sa flotte d’ici la fin du premier trimestre, selon le vice-ministre iranien des Transports, Asghar Fakhriyeh-Kashan.

Quant aux premiers Boeing, leur arrivée est prévue à partir de 2018. La commande auprès du constructeur américain comprend 80 appareils, dont cinquante 737 MAX 8, quinze 777-300ER et quinze 777-9.

Iran Air a ainsi prévu de recevoir environ 200 nouveaux avions au cours des prochaines années.

Laissez un commentaire