Emirates a reçu vingt A380 et seize 777 en 2016

Pour Emirates Airline, 2016 aura été placée sous le signe de l’expansion de la flotte et du réseau : la compagnie de Dubaï a pris livraison de trente-six avions, dont vingt Airbus A380 et seize Boeing 777-300ER, et ouvert sept nouvelles lignes.

Ce lundi, Emirates a tiré le bilan de l’année 2016. Les trente-six livraisons correspondent très exactement à ce qu’elle avait annoncé fin 2015. On notera que pour la dernière semaine de décembre, la compagnie a pris livraison de son premier A380 alimenté par des moteurs Rolls-Royce Trent 900, aussitôt suivi par deux autres exemplaires. Elle dispose à ce jour de 92 A380 et en attend 50 autres.

La compagnie a retiré 29 appareils plus anciens en 2016. Au 31 décembre, la flotte compte ainsi 255 avions passagers et cargo avec une moyenne d’âge de 5 ans (contre 11 ans pour la moyenne du secteur, selon les chiffres d’Emirates). C’est environ une dizaine de gros-porteurs de plus qu’à fin 2015.

Emirates est devenue en novembre 2016 la seule compagnie aérienne à n’opérer que des Airbus A380 et des Boeing 777. Elle a par ailleurs commencé à recevoir les premiers appareils des dernières générations. Le nouvel Airbus A380 présente quelques nouveautés, dont une nouvelle configuration des sièges en Classe Économique et le rehaussement des coffres à bagages en Classes Affaires, offrant « la sensation d’une cabine plus spacieuse » selon la compagnie. Les Boeing 777-300ER reçus à partir de novembre proposent, quant à eux, un nouveau modèle de sièges en Classe Affaires.

Le nombre de livraisons prévues en 2017 n’a pas été indiqué, contrairement aux années précédentes. Après avoir vu son bénéfice baisser de 75% au premier semestre, Emirates a repoussé six livraisons d’A380 de 2017 à 2018, et six autres de 2018 à 2019. La compagnie a cependant confirmé qu’elle continuerait à recevoir des A380 et 777 en 2017.

Un réseau étendu

Emirates a ajouté 7 nouvelles lignes passagers et une nouvelle desserte cargo à son réseau en 2016, portant à 154 le nombre de ses destinations. Cebu et Clark aux Philippines, Yinchuan et Zhengzhou en Chine, Yangon au Myanmar, Hanoï au Vietnam et Fort Lauderdale aux États-Unis ont rejoint le réseau de destinations passagers, tandis que Phnom Penh au Cambodge a rejoint le réseau cargo.

L’A380 a été déployé sur 8 nouvelles dessertes, pour un total de 44 destinations. Emirates opère actuellement à la fois le plus long vol en A380 au monde, entre Dubaï et Auckland, et le plus court, entre Dubaï et Doha. En 2016, la compagnie a opéré deux vols exceptionnels en A380 : vers Chicago aux États-Unis et vers Amman en Jordanie.

Tim Clark, président d’Emirates Airline, a commenté cette année 2016 : « Le goût des clients pour le voyage n’a pas faibli en dépit d’un contexte socio-économique et politique souvent complexe à travers le monde, comme en témoigne la croissance de nos opérations. Emirates poursuivra sa stratégie de croissance organique basée sur la position centrale des Emirats Arabes Unis dans le monde, ainsi que sur le développement commercial et touristique de Dubaï. Nous continuerons également d’investir pour offrir à nos clients les meilleurs produits et services et leur garantir une expérience client remarquable lorsqu’ils voyagent à travers le monde » .

La compagnie indique aussi qu’elle a été nommée « Meilleure compagnie aérienne au monde » aux Skytrax World Airline Awards 2016.

Emirates : vol inaugural à Yinchuan (Boeing 777)

Emirates : infographie année 2016