Grève chez Air Austral : pas de sortie de crise en vue

Ayant déposé un préavis de grève illimité à compter du 2 janvier 2017, le syndicat UNSA Aérien SNMSAC demande à Air Austral un renforcement de la composition équipage sur la ligne Mayotte-Paris et l’embauche définitive de 35 hôtesses et stewards, actuellement employés en CDD. La compagnie aérienne s’étonne de ces revendications auxquelles elle n’entend pas donner suite dans un contexte de forte concurrence.

Air Austral a détaillé ce 29 décembre les revendications du syndicat UNSA Aérien SNMSAC qui appelle les hôtesses et stewards (PNC) à cesser le travail pour une durée illimitée à compter du 2 janvier 2017 00h01 (heure de Saint-Denis-de-La-Réunion). « Hier après midi, après de longues discussions, les points durs du désaccord ont pu être mieux cernés sans pour autant laisser entrevoir une sortie de crise » , a fait savoir la compagnie aérienne réunionnaise.

Selon elle, le syndicat demande le renforcement de la composition des équipages sur la liaison Mayotte-Paris, « alors que celle-ci est déjà, depuis 8 mois que la ligne existe, bien au dessus des normes de la profession et de toutes les compagnies françaises » .

Air Austral ajoute que l’UNSA Aérien SNMSAC a également présenté la demande d’embauche définitive de 35 hôtesses et stewards, actuellement employés en CDD saisonnier. « Soit une demande d’augmentation de plus de 10% de l’effectif total PNC, alors que son activité, comme celle de toute compagnie aérienne, extrêmement saisonnalisée, ne justifie pas un tel niveau d’embauche à temps plein » .

La compagnie chiffre ces demandes à 2,5 millions d’euros soit 13 % de la masse salariale du Personnel Navigant Commercial. Elle estime « incompréhensible » l’attitude du syndicat qui a déposé un préavis de grève « alors que l’entreprise a tout juste à la mi-novembre clôturé ses NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) sans qu’aucune des revendications n’aient été exprimées » .

La compagnie constate « une situation de blocage » et se prépare « à gérer la suite du conflit » .

« Nous avons tout fait pour éviter cette extrémité » , a déploré Marie Joseph Malé, le PDG d’Air Austral. « Les points durs du conflit désormais mieux cernés, je souhaite que le syndicat revienne à la raison, ces demandes restant totalement surprenantes. Je suis conscient par ailleurs des efforts qui sont demandés à l’ensemble du personnel, mais le contexte de forte concurrence nous y contraint » , explique le dirigeant.

Air Austral a mis en place une cellule de gestion de crise qui se réunit quotidiennement. À ce stade, la compagnie prévoit d’assurer le transport de la totalité de ses passagers. Des options d’affrètement ont été prises pour pallier aux éventuelles perturbations.

Photo Air Austral

 

One thought on “Grève chez Air Austral : pas de sortie de crise en vue

  1. Pourquoi la composition des équipages à destination de Mayotte est-elle déjà au dessus des normes ?

Comments are closed.