Iran Air : huit Airbus et ATR prévus d’ici fin mars

Iran Air s’attend à réceptionner trois Airbus et cinq ATR neufs d’ici la fin mars 2017, a indiqué dimanche le vice-ministre iranien des Transports, Asghar Fakhriyeh-Kashan.

Ces livraisons comprendront deux Airbus de la famille A320 et un A330, a précisé le responsable politique à l’agence Irna. Il a ajouté que l’Iran n’avait eu aucune difficulté à financer ces acquisitions.

Airbus avait annoncé la semaine dernière que les premiers avions d’Iran Air étaient livrables dès le « début 2017 » . La commande finale porte sur 100 appareils, dont 46 de la famille A320, 38 de la famille A330 et 16 A350.

En parallèle, Iran Air entame ce mercredi les négociations avec ATR pour finaliser le protocole d’accord signé en février dernier. Cette entente préliminaire couvrait vingt ATR 72-600 plus vingt options.

Par ailleurs, Iran Air doit commencer à réceptionner ses premiers Boeing en 2018. La commande auprès du constructeur américain comprend cinquante 737 MAX 8, quinze 777-300ER et quinze 777-9.

En avril 2015, le directeur de l’Organisation de l’aviation civile irannienne (CAO), Mohammad Khodakarami, avait indiqué que son pays aurait besoin de 300 avions dans les cinq ans, voire 500 dans les dix ans. L’Iran est grand comme trois fois la France et peuplé de 80 millions d’habitants mais ses compagnies aériennes, publiques ou privées, n’exploitent aujourd’hui que 140 avions, âgés de 25 ans en moyenne.

Les premiers nouveaux avions destinés à Iran Air apparaissent en cours de préparation sur des photos prises récemment et partagées sur les réseaux sociaux.

Visuel : Airbus A320neo