Delta annule sa commande de 787

Delta Air Lines a annoncé mardi un accord avec Boeing portant sur l’annulation d’une commande de dix-huit 787 Dreamliner.

Cette commande de Delta provenait en fait de l’absorption en 2008 de Northwest Airlines, qui avait signé trois ans plus tôt pour dix-huit 787 fermes (plus 50 options). Dès 2010, Delta avait repoussé leur livraison à partir de 2020. En 2014, elle avait porté son choix sur cinquante Airbus A350-900 et A330neo pour renouveler sa flotte de gros-porteurs. L’annulation des 787 est donc tout sauf sur une surprise.

Dans un communiqué, la compagnie américaine prend néanmoins le soin de rappeler qu’elle est « l’un des principaux opérateurs de Boeing dans le monde » .

La décision d’annuler les 787 « est conforme à la stratégie de Delta visant à répondre prudemment à ses besoins de long-courriers » , explique ainsi Greg May, vice-président en charge de la flotte. Il ajoute que le partenariat avec Boeing restera « solide » .

Delta confirme d’ailleurs que la livraison de 737-900ER neufs se poursuivra comme prévu jusqu’en 2019, en vertu de deux commandes totalisant 120 exemplaires de ce monocouloir.

À fin novembre, Boeing enregistrait 1.210 commandes fermes pour la famille 787, y compris les 18 de Delta. Il lui en restait 721 à livrer.