2016, une année « réussie » pour Qatar Airways

Qatar Airways a dressé mercredi un bilan positif de l’année 2016, durant laquelle elle a ouvert 14 destinations, ajouté 19 avions à sa flotte, réalisé un bénéfice record et conclu de nouveaux partenariats stratégiques.

« Au moment où nombre de compagnies aériennes réduisent leur taille, Qatar Airways a continué de croître fortement » , a indiqué la compagnie du Golfe en présentation ses accomplissements pour l’année qui se termine.

Les quatorze ouvertures de lignes portent à plus de 150 le nombre de destinations servies. Les nouveautés de 2016 sont réparties sur pratiquement tous les continents : Adelaide (Australie), Atlanta (USA), Birmingham (Royaume-Uni), Boston (USA), Helsinki (Finlande), Los Angeles (États-Unis), Marrakech (Maroc), Pise (Italie), Ras Al Khaimah (Émirats Arabes Unis), Sydney (Australie), Windhoek (Namibie), Erevan (Arménie), Krabi (Thaïlande) et Mahé (Seychelles).

Avec 19 livraisons en 2016, la flotte atteint 192 appareils. Parmi ceux-ci, treize Airbus A350-900 sont aujourd’hui en service vers des destinations aussi diverses que Boston, Londres et Adélaïde. La stratégie d’expansion et de renouvellement de la flotte s’est aussi poursuivie, avec une commande ferme portant sur trente Boeing 787-9 Dreamliner et dix 777-300ER, ainsi qu’une lettre d’intention pour soixante 737 MAX 8. Le carnet de commandes affiche 350 Airbus et Boeing (y compris les options et intentions d’achat) livrables au cours des prochaines années, pour une valeur théorique de plus de 90 milliards de dollars. Les avions en service aujourd’hui sont âgés d’à peine cinq ans en moyenne ce qui fait de la flotte « l’une des plus jeunes du monde » , selon la compagnie. Qatar Airways souligne par ailleurs que son parc mixte de monocouloirs et gros-porteurs lui procure « l’agilité opérationnelle pour maximiser l’efficacité et le profit en mettant le bon avion sur la bonne route« .

La compagnie rappelle aussi ses « fortes performances financières » avec un bénéfice net qui a quadruplé lors de l’exercice 2015-2016, à 1,6 milliard de rials (397 millions d’euros).

Autre élément de la stratégie, les partenariats se sont développés : Qatar Airways dit investir « dans des compagnies aériennes qui présentent des avantages ou des opportunités évidentes sur le marché » . Elle a ainsi augmenté sa participation dans International Airlines Group (IAG) à 20%, cette holding détenant British Airways, Iberia, Vueling et Aer Lingus. Qatar Airways a également finalisé le 28 décembre 2016 l’acquisition de 10% de LATAM Airlines, le premier groupe aérien d’Amérique du Sud. Une prise de participation de 49% dans la compagnie italienne Meridiana doit intervenir au début de 2017. La compagnie a également formé une co-entreprise avec British Airways et a célébré le premier anniversaire de son partenariat étendu avec Royal Air Maroc. Des accords de partages de codes ont été mis en place avec Finnair, Sri Lankan Airlines, Comair, Vueling et Air Botswana.

« Cette année a vraiment été exceptionnelle » , a résumé Akbar Al Baker, le directeur général du groupe Qatar Airways. La compagnie célèbrera en 2017 ses 20 ans d’opérations.

Ouverture de Sydney

Inauguration d’Atlanta

Ouverture d’Adélaïde

Photos Qatar Airways

 

Laissez un commentaire