Air Austral : préavis de grève à compter du 2 janvier

La compagnie aérienne réunionnaise Air Austral a annoncé qu’un syndicat d’hôtesses et stewards (PNC), l’UNSA Aérien SNMSAC, a déposé ce mardi un préavis pour un mouvement de grève à compter du lundi 2 janvier 2017 (00h01, heure locale Saint-Denis de la Réunion) et ce pour une durée illimitée.

Dans un communiqué, Air Austral déplore cette décision qui vient « pénaliser » sa clientèle à un « moment clé pour l’entreprise, qui aborde tout juste une des vagues les plus intenses de son activité » .

Selon la compagnie, le dépôt de ce préavis « marque la volonté du syndicat UNSA de maintenir coûte que coûte un mouvement » alors que des discussions ont eu lieu et ont permis de parvenir à un accord « sur la quasi totalité des 18 points de revendications exprimés » . Air Austral ajoute que l’UNSA est la seule représentation syndicale à ne pas avoir signé la charte du Dialogue Social mise en place au sein de l’entreprise.

Face à cette situation de blocage, la direction de la compagnie précise qu’elle reste ouverte « pour aller dans le sens de l’amélioration de la qualité des relations sociales et de la bonne marche de l’entreprise au bénéfice de sa clientèle » . Elle lance un appel « à la responsabilité de son personnel navigant commercial » afin de trouver une issue favorable à cette crise.

Si le mouvement devait se confirmer, Air Austral assure qu’elle mettra en œuvre « tous les moyens nécessaires » pour en minimiser les impacts et garantir le transport de ses passagers « dans les meilleures conditions possibles » . À ce stade, la compagnie prévoit de transporter la totalité de ses passagers.

Marie Joseph Malé, le PDG d’Air Austral, en appelle « à un retour à la raison » . Il explique : « Les discussions lancées dans le cadre du protocole de prévention des conflits ont répondu pour une large part aux demandes formulées. De nombreux challenges nous attendent dans les mois à venir et c’est ce sur quoi je souhaite que nous puissions nous mobiliser. Transporter nos passagers dans les meilleures conditions, leur proposer un niveau de service exemplaire, doivent rester, avec la sécurité de nos vols, nos préoccupations et nos priorités. Nos passagers ne sauraient être pris en otages en cette période de vacances scolaires attendue et préparée depuis plusieurs mois » .

Photo © Air Austral