Inde : l’ATR 72-600 compte un nouvel opérateur

La compagnie indienne Trujet s’inscrit désormais comme un nouvel opérateur de l’ATR 72-600. Elle vient de réceptionner le tout premier appareil de ce type, loué auprès de Dubai Aerospace Enterprises (DAE).

D’une capacité de 70 sièges et équipé de la nouvelle cabine Armonia, cet ATR 72-600 a rejoint les trois ATR 72-500 de la flotte de Trujet. Il permet à la compagnie basée à l’aéroport d’Hyderabad-Rajiv Gandhi de poursuivre l’expansion de son réseau au sud de l’Inde. Le transporteur a démarré ses activités en juillet 2015 avec des turbopropulseurs ATR.

« Nous sommes ravis d’adopter ce nouvel ATR 72-600 afin d’offrir des services optimisés qui s’accompagnent d’une augmentation du confort, des liaisons régionales et des fréquences de vol » , a souligné Umesh Vankayalapati, le directeur Général de Trujet. Le dirigeant a également indiqué que depuis plus d’un an, l’exploitation des appareils ATR apparaissait comme « une franche réussite » .

« L’appareil répond parfaitement à nos exigences opérationnelles en termes de consommation, de rentabilité et de fiabilité. Nous sommes enthousiastes à l’idée de réaffirmer notre partenariat avec ATR et DAE dans le cadre de notre stratégie de déploiement en Inde » , a-t-il précisé.

Les autorités indiennes ont lancé un Plan de Connectivité Régionale pour stimuler le trafic aérien et la croissance des zones pas encore entièrement connectées par avion. Trujet est « un pionnier dans ce domaine » , selon Christian Scherer, le président exécutif d’ATR. Le dirigeant du constructeur implanté à Toulouse a également fait valoir que la famille d’avions ATR est « la solution idéale » pour répondre à ce plan de connectivité.

Photo ATR

 

Laissez un commentaire