L’Airbus A330neo sort de l’atelier de peinture (photos)

Le premier Airbus A330neo est sorti de l’atelier de peinture ce vendredi, marquant une « étape clé » dans le développement du programme, selon le constructeur.

Cet A330-900 a été présenté le 23 décembre sur les pistes de Toulouse entièrement assemblé, à l’exception des moteurs, avec sa livrée d’usine. L’appareil était entré sur la ligne d’assemblage final il y a trois mois. « Les prochaines étapes de la production se dérouleront comme prévu avant de commencer les essais au sol et en vol en 2017 » , précise aujourd’hui Airbus.

La date de livraison du premier exemplaire de série n’est pas évoquée. Jusqu’à présent, elle était annoncée pour le quatrième trimestre 2017 auprès de la compagnie de lancement, TAP Portugal. Elle serait en fait décalée à mars 2018, selon les déclarations au Wall Street Journal de Fernando Pinto, le directeur général de la compagnie portugaise. L’Agence Reuters évoque quant à elle six semaines de retard, attribué au motoriste Rolls-Royce dont le nouveau Trent 7000 serait affecté par des soucis minimes de développement.

En vue de la certification, Airbus construira deux prototypes de l’A330-900, et un autre de l’A330-800. Les deux variantes ont 99% d’éléments en commun et partageront avec l’ensemble de la flotte d’A330 une commonalité de l’ordre de 95% – un avantage pour les opérateurs, en termes de coûts et de flexibilité.

Par rapport à l’A330 de génération actuelle, l’A330neo est porteur de plusieurs innovations : une nouvelle voilure inspirée de l’A350 avec des sharklets en bout d’aile, de nouveaux moteurs et un nouveau concept de cabine appelé Airspace. Sans oublier un signe distinctif : le pare-brise teinté, évoquant l’A350.

Airbus annonce pour l’A330neo une consommation de carburant par siège réduite de 14% et un rayon d’action allongé de 400 miles nautiques (740 kilomètres) en comparaison des A330-300 et A330-200, soit 6.550 miles nautiques (12.130 kilomètres) pour l’A330-900 et 7.500 miles nautiques (13.900 kilomètres) pour l’A330-800.

À fin novembre, l’A330neo enregistre 186 commandes fermes pour les deux variantes, avec comme principaux clients Air Asia X (66 A330-900), Delta Air Lines (25 A330-900) et Air Lease Corporation (25 A330-900). S’ajoutent TAP Portugal (14 A330-900), Hawaiian Airlines (6 A330-800), Avolon (15 A330-900), CIT (15 A330-900), Transasia Airways (4 A330-800) qui a cessé ses opérations et seize A330-900 à un ou des acheteurs restant anonymes. Le mois dernier, Air Calédonie International (Aircalin) a signé un protocole d’accord incluant notamment deux A330-900 mais ce contrat reste à finaliser.

 

Laissez un commentaire