Eurowings s’installe à Munich

Eurowings, la low-cost de Lufthansa, ouvrira au printemps 2017 une base à l’aéroport de Munich avec 32 nouvelles destinations dont 4 en France, poursuivant son développement.

Cette décision reflète la stratégie du groupe allemand, qui mise sur sa low-cost pour assurer sa croissance. Eurowings, dont la flotte compte actuellement 93 appareils, louera l’année prochaine et pour six ans 33 avions d’airberlin, avec le personnel navigant technique et commercial. Par ailleurs, le groupe Lufthansa a acquis totalement Brussels Airlines il y a quelques jours. La compagnie aérienne belge, qui exploite actuellement 51 appareils, va également intégrer Eurowings.

À Munich en particulier, il s’agit aussi pour Lufthansa de défendre ses positions. L’aéroport constitue le deuxième hub de son réseau. Mais Transavia a été la première low-cost à ouvrir une base au printemps 2016, avec l’objectif de transporter un million de passagers la première année. En outre, Ryanair s’intéresserait aussi à Munich. On la dit en approche, après avoir ouvert une base à Francfort. easyJet et Norwegian sont déjà présentes avec des lignes opérées depuis d’autres bases.

« Eurowings devrait voler à Munich pour défendre la position de marché de Lufthansa contre la croissance agressive des concurrents low-cost » , avait expliqué cet été un membre du Conseil de surveillance de Lufthansa. Le projet se concrétise. Dans un communiqué, Eurowings annonce son arrivée à l’aéroport de Munich dès le début de la saison été 2017. Ce jeudi 22 décembre, elle ouvre à la vente 32 nouvelles destinations « à bas prix » (à partir de 29,99 euros TTC l’aller simple).

Parmi les nouvelles liaisons, on trouvera des destinations prisées par les vacanciers allemands, et notamment l’Italie, la Grèce, le Portugal et l’Espagne (dont Ibiza et Palma de Majorque), mais aussi des métropoles telles que Londres, Paris ou Rome. En France, la Côte d’Azur (Nice), la Corse (Bastia) et Mulhouse-Bâle font aussi partie des nouvelles destinations.

Au total, Eurowings assurera 89 vols hebdomadaires aller-retour au départ de Munich et prévoit de transporter environ 400.000 passagers dès l’été 2017. Ce programme sera assuré avec quatre Airbus de type A320 stationnés dès la fin mars. « Les quatre appareils basés par la compagnie ne représentent qu’un début et la base va se développer dans les années à venir » , assure dans un communiqué Michael Kerkloh, le directeur général de l’aéroport munichois.

Karl Ulrich Garnadt, membre du comité directeur de Lufthansa, en charge d’Eurowings, confirme qu’avec ce programme de vols au départ de Munich, la low-cost se positionne « une fois de plus » comme le moteur de croissance au sein du Groupe Lufthansa. « Notre objectif de devenir un acteur de qualité et de poids en Europe sur le marché des vols directs à bas prix reçoit une nouvelle impulsion forte pour 2017 grâce à cette nouvelle base dans le sud de l’Allemagne » , commente-t-il.

Eurowings est déjà bien implantée dans plusieurs aéroports allemands, notamment sur sa base principale à l’aéroport de Cologne/Bonn, mais aussi à Hambourg, Stuttgart, Düsseldorf, Berlin ou Hanovre. Cependant, elle ne s’est jamais lancée sur une nouvelle base avec quatre appareils d’un coup.

Voici le programme d’Eurowings à Munich en détail :

  • Amsterdam (6 vols hebdomadaires),
  • Paris/Charles de Gaulle (6 vols hebdomadaires),
  • Genève (6 vols hebdomadaires),
  • Londres-Stansted (6 vols hebdomadaires),
  • Mulhouse-Bâle (5 vols hebdomadaires),
  • Édimbourg (5 vols hebdomadaires),
  • Nice (5 vols hebdomadaires),
  • Rome (5 vols hebdomadaires),
  • Thessalonique (4 vols hebdomadaires),
  • Naples (3 vols hebdomadaires),
  • Pula/Croatie (3 vols hebdomadaires),
  • Zadar (3 vols hebdomadaires),
  • Catane (2 vols hebdomadaires),
  • Dubrovnik (2 vols hebdomadaires),
  • Faro (2 vols hebdomadaires),
  • Glasgow (2 vols hebdomadaires),
  • Héraklion (2 vols hebdomadaires),
  • Kavala/Grèce (2 vols hebdomadaires),
  • La Crète (2 vols hebdomadaires),
  • Lamezia Terme/Italie (2 vols hebdomadaires),
  • Mykonos (2 vols hebdomadaires),
  • Olbia/Sardaigne (2 vols hebdomadaires),
  • Palerme (2 vols hebdomadaires),
  • Rhodes (2 vols hebdomadaires),
  • Bastia (1 vol hebdomadaire),
  • Cagliari/Sardaigne (1 vol hebdomadaire),
  • Ibiza (1 vol hebdomadaire),
  • Corfou (1 vol hebdomadaire),
  • Porto (1 vol hebdomadaire),
  • Brindisi/Italie (1 vol hebdomadaire),
  • Kos (1 vol hebdomadaire).
  • Palma de Majorque sera desservie tous les samedis au départ de Munich– en complément des vols opérés par les appareils basés à Palma.

Photo ERIC SALARD CC BY-SA 2.0 : Airbus A320-200 d’Eurowings