COMAC C919 : le LEAP-1C certifié par l’EASA et la FAA

Le moteur LEAP-1C de CFM International, destiné au C919 de l’avionneur chinois COMAC, a obtenu le 21 décembre la certification conjointe de l’EASA et la FAA.

Cette certification des agences européenne et américaine intervient alors que le C919 doit réaliser prochainement son premier vol d’essai, prévu au cours de l’année 2017. CFM a été retenu, dès le lancement du programme en 2009, comme seul fournisseur occidental pour le moteur de cet avion de 150 sièges qui ambitionne de concurrencer les Airbus A320neo et Boeing 737 MAX.

Le LEAP-1C est le seul modèle pour lequel CFM fournit un système de propulsion totalement intégré (IPS) qui comprend le moteur, la nacelle et l’inverseur de poussée. Le pylône est quant à lui développé par COMAC. « Le LEAP-1C offre ainsi une meilleure aérodynamique, un poids réduit et un entretien plus facile. Nous pensons que nos clients seront satisfaits de la combinaison avion / moteur » , a déclaré François Bastin, vice-président exécutif de CFM.

Le premier vol d’essai du LEAP-1C a été réalisé fin 2014 sur un 747 modifié de GE Aviation depuis le centre de Victorville en Californie. En novembre 2015, le C919 a effectué son roll-out à Shanghai. Plus récemment, COMAC a procédé au premier allumage des moteurs en novembre 2016, en les faisant tourner au ralenti dans ses installations à l’aéroport de Shanghai-Pudong. « C’est un réel plaisir de travailler en étroite coordination avec COMAC sur ce programme » , a souligné François Bastin.

Les trois variantes de moteurs LEAP sont à présent certifiées par l’EASA et la FAA. Le LEAP-1A, qui équipe l’A320neo, a obtenu son homologation en novembre 2015. Le LEAP-1B, qui équipe le 737 MAX, a reçu la sienne en mai 2016.

CFM est une co-entreprise à 50/50 entre l’américain GE et le français Safran.

Photo COMAC