Transavia : des pilotes détachés d’Air France appellent à quatre jours de grève

Transavia : Boeing 737-800 NG

Un appel à la grève a été lancé par un collectif de pilotes de Transavia détachés d’Air France pour quatre jours autour de Noël, les 23, 24, 25 et 26 décembre 2016.

Dans un communiqué, la Direction de Transavia France a confirmé avoir reçu un préavis de grève déposé par un « Collectif OPL (officiers pilote de ligne) Air France détachés TO (Transavia) » – qui regroupe des pilotes détachés d’Air France chez Transavia France.

Le mouvement porte sur la période du vendredi 23 décembre 00h01 au lundi 26 décembre 23h59.

Transavia déplore les conséquences que ce mouvement pourrait avoir pendant les fêtes de Noël. La compagnie assure que ces équipes sont « pleinement mobilisées afin de limiter au maximum les désagréments » . Les informations sur la situation des vols seront disponibles et mises à jour en temps réel sur www.transavia.com.

La direction de Transavia France précise que « les revendications de ce Collectif sont connues et font partie des négociations globales qui débutent. La Direction de Transavia France réaffirme sa détermination à privilégier la voie du dialogue social et de la négociation » .

Selon La Tribune, les revendications des pilotes détachés d’Air France porteraient sur leur rémunération chez Transavia et sur la possibilité de retourner chez Air France de façon anticipée.

Dans un document dont Air Info a pris connaissance, le SNPL Transavia a confirmé être « en défaveur » de cet appel à la grève, auquel ne serait pas étranger, selon lui, le SNPL Air France, témoignant de divergences de vues entre les deux sections.

« Nous nous étonnons que ce préavis ait été envoyé par un pilote d’Air France détaché chez Transavia, délégué syndical du SNPL Air France et actif auprès du bureau du SNPL Air France » , écrit le SNPL Transavia.

« Les répercussions médiatiques pour notre jeune compagnie seront dévastatrices, à quelques jours de Noël sur un sujet qui ne fait plus débat pour personne. Nous considérons que la grève est un droit qui doit être utilisé lorsque toutes les voies de négociation ont échoué, ce n’est clairement pas le cas aujourd’hui » , poursuit-il.

Transavia France a été lancée en 2007. Il s’agirait de sa première grève.

Photo Transavia

Laissez un commentaire