Boeing : les 737 MAX 9 et 787-10 progressent

boeing_737_max_9_fuselageVendredi dernier, Boeing a fait le point sur deux programmes en cours de développement. L’avionneur a réceptionné le fuselage du premier 737 MAX 9, se rapprochant de sa construction. Le 787-10 avance sur la ligne d’assemblage final.

Le fuselage du premier 737 MAX 9 est arrivé le 16 décembre au centre de Renton (près de Seattle), a annoncé Randy Tinseth, vice-président en charge du marketing chez Boeing. L’ensemble a été convoyé par train depuis l’usine de Spirit Aerosystems à Wichita.

Renton abrite la ligne d’assemblage final ainsi que la production des ailes du 737 MAX 9. L’avion effectuera son premier vol l’année prochaine. Le premier appareil de série doit, quant à lui, être livré en 2019 à la low cost indonésienne Lion Air.

À North Charleston en Caroline du Sud, le premier 787-10 progresse sur la ligne d’assemblage final, a aussi confirmé Randy Tinseth. L’empennage vertical est désormais joint au fuselage. L’appareil a été transféré de la station 0 à la station 1. C’est là que seront jointes les ailes avec le fuselage.

Le 787-10 effectuera son premier vol d’essai en 2017 aussi, avec des moteurs Rolls Royce Trent 1000 TEN. La première livraison d’un appareil de série est programmée pour 2018 à la compagnie de lancement, United Airlines.

Randy Tinseth a indiqué que les programmes 737 MAX 9 et 787-10 suivent ainsi le calendrier prévu.

La famille 737 MAX enregistre à ce jour 3.346 commandes fermes. Toutefois, Boeing ne précise plus la répartition entre les différentes variantes, MAX 7, MAX 8, MAX 200 (version haute densité du MAX 8) et MAX 9.

Pour sa part, le 787-10 comptabilise 154 commandes fermes de 9 clients : Air France-KLM (7, moteurs GE), Air Lease Corporation (30 dont 2 confirmés avec des moteurs GE), All Nippon Airways (3, Rolls Royce), British Airways (12, Rolls Royce), Etihad Airways (30, GE), EVA Air (18, GE), GECAS (10, GE), Singapore Airlines (30, Rolls Royce) et United Airlines (14, GE).

boeing_787-10_fal

Photos Boeing