easyJet double ses effectifs de nouveaux pilotes féminins

easyJet : pilote féminin

Engagée en faveur de la diversité, easyJet est passée en un an de 6% à 12% de nouveaux pilotes femmes et se fixe l’objectif de porter ce chiffre à 20% pour 2020.

La low-cost britannique montre l’exemple pour le recrutement de nouveaux pilotes féminins. Au niveau mondial, seuls 3 % des pilotes de vols commerciaux sont des femmes et, parmi elles, seules 450 ont atteint le grade de commandant de bord. L’ensemble des femmes commandants de bord pourraient ainsi prendre place dans un seul Airbus A380.

À fin septembre 2015, easyJet comptait déjà une plus grande proportion de pilotes féminins que la moyenne mondiale : les femmes représentaient 6 % des nouveaux pilotes, et 5 % de la communauté des pilotes de la compagnie aérienne au total.

Pour ne pas en rester là, easyJet a lancé en octobre 2015 l’initiative « Amy Jonhson Flying » , visant à doubler le nombre de recrutements de femmes pilotes d’ici 2 ans et atteindre ainsi 12 %.

Cette initiative a rencontré « un franc succès » , selon la compagnie : plus de 600 candidatures ont été déposées, ce qui a permis à la low-cost d’atteindre son objectif de 12 % en un an, en recrutant 33 nouveaux pilotes femmes.

« La volonté des femmes de devenir pilotes est bel et bien présente » , fait ainsi remarquer Carolyn McCall, la directrice générale d’easyJet.

Les nouvelles recrues ont d’ores et déjà commencé à voler avec la compagnie ou suivent une formation afin d’être opérationnelles dans les semaines à venir. easyJet compte ainsi 164 femmes pilotes aujourd’hui, dont 62 sont commandants de bords, soit environ 14 % du total mondial.

Se disant encouragée par ces résultats, la compagnie s’est fixée un objectif encore plus ambitieux : 20% de femmes cadets nouvelles entrantes en 2020. Sur la base du plan de recrutement actuel, la compagnie recruterait ainsi 50 femmes pilotes par an environ.

Afin de marquer l’étape franchie, Carolyn McCall a annoncé ce 15 décembre qu’un appareil avait été baptisé du nom de la célèbre aviatrice Amy Johnson (1903-1941), « l’une des aviatrices les plus accomplies de l’histoire » , selon elle. L’avion volera sur l’ensemble du réseau easyJet afin de faire connaître l’initiative.

En dehors des navigants, easyJet compte à l’heure actuelle environ 35 % de femmes aux postes de cadres intermédiaires et supérieurs, 55 % parmi les membres de son conseil exécutif, ainsi que 22 % parmi ceux du conseil d’administration.

Crédit photo easyJet