Air Austral demande l’autorisation de se poser aux États-Unis

Air Austral : Boeing 787-8 Dreamliner

Air Austral vient de demander l’autorisation de desservir le territoire des États-Unis dans la perspective éventuelle de vols d’affrètement.

Dans un courrier daté du 9 décembre, la compagnie aérienne réunionnaise sollicite l’obtention d’une licence auprès du Département américain des Transports (DoT) en vue d’effectuer des vols charters entre n’importe quel point de l’Union européenne et n’importe quel point du territoire des États-Unis. La demande est effectuée dans le cadre de l’accord de Ciel ouvert conclu entre l’Union européenne et les États-Unis.

Le document ne fournit aucun autre détail sur les opérations envisagées (dates, destinations). Air Austral précise toutefois qu’elle utilisera ses Boeing 777 et 787 listés sur son Certificat de transporteur aérien (CTA) français. Comme le veut la procédure, elle fournit en outre différents documents administratifs.

Conformément à la réglementation américaine, les tierces parties peuvent soutenir ou s’opposer à cette demande, dans un délai expirant le 2 janvier 2017 selon le document. Le DoT prendra ensuite sa décision.

Air Austral prend ainsi les devants pour répondre à une éventuelle demande de vols d’affrètement vers les États-Unis, nous a expliqué la compagnie.

Visuel : Air Austral