Airbus : une série de premières livraisons

Airbus : premier A321 de Delta Air Lines fabriqué aux États-Unis

Airbus a livré cette semaine le premier A321 de Delta Air Lines assemblé aux États-Unis ainsi que les premiers A330-300 de South African Airways et RwandAir.

Le 2 décembre, Airbus a remis à Delta son premier A321 assemblé à Mobile dans l’Alabama. « Il s’agit du douzième A321 qui rejoint notre flotte » , a précisé Greg May, vice-président de la compagnie américaine. Delta est l’une des meilleures clientes d’Airbus. Cette année, elle a passé sa troisième commande en trois ans pour des A321. La compagnie basée à Atlanta exploite aujourd’hui 137 appareils de la famille A320 ainsi que 40 A330. Son carnet de commandes auprès de l’avionneur européen comprend 123 autres avions – de la famille A320, mais aussi des A330 et A350. « De nombreux autres monocouloirs assemblés à Mobile nous seront livrés dans les prochaines années » , s’est réjoui Greg May.

Le premier A321 « américain » de Delta est aussi le quinzième produit à Mobile. Quatrième centre d’assemblage d’Airbus après Toulouse, Hambourg et Tianjin en Chine, cette usine inaugurée en septembre 2015 est destinée à soutenir l’augmentation des cadences de production de la famille A320. Airbus prévoit ainsi de livrer à Mobile quatre appareils par mois d’ici la fin 2017. Les premières livraisons porteront sur des monocouloirs CEO (Current Engine Option), mais fin 2017 verra le début de la transition vers les tout premiers dérivés NEO (New Engine Option).

Le premier A321 « Made in USA » a été remis à Jetblue Airways en avril 2016, le second à American Airlines en mai et le dixième à Spirit Airlines en septembre.

À Toulouse, Airbus a livré le 1er décembre le premier A330-300 de South African Airways (SAA). Immatriculé ZS-SXI, l’appareil a rejoint sa base de Johannesburg le lendemain. La compagnie attend au total cinq appareils de ce type, pris en location. Elle a retenu la dernière variante en date, d’une masse maximale au décollage de 242 tonnes (MTOW) ainsi qu’une configuration bi-classe pour 249 passagers, dont 46 en Affaires et 203 en Économie.

Selon Airbus, cet avion peut couvrir des distances allant jusqu’à 6.350 milles marins (11.750 km) pour des missions de quinze heures maximum. SAA déploiera ses A330-300 sur ses réseaux long-courrier et intra-africain, ainsi que sur ses lignes domestiques à forte densité de trafic. Elle exploite déjà six A330-200.

Enfin, le 30 novembre, Airbus a livré le premier A330-300 de RwandAir, deux mois après lui avoir remis son premier A330-200. Immatriculé 9XR-WP et baptisé « Umurage”, l’appareil est arrivé le 1er décembre à Kigali. Il est équipé de moteurs Rolls Royce Trent 772B et configuré pour 274 passagers, dont 30 en Affaires, 21 en Premium Économie et 223 en Économie. Il est aussi doté d’une connectivité Wi-Fi.

La compagnie tient ainsi les deux A330 qu’elle avait commandés pour se développer sur long-courrier. Le mois dernier, elle a également reçu un Boeing 737-800, le premier d’Afrique à être doté d’une connexion Wi-Fi de série. Un deuxième exemplaire est attendu en mai prochain. La flotte compte aujourd’hui onze appareils. RwandAir annonce ainsi les ouvertures de Harare via Lusaka d’ici la mi-janvier 2017, ainsi que de Mumbai, Londres, Lilongwe, Bamako, Conakry et New York au cours de l’année prochaine.

A. Doumenjou / Master films / Airbus : premier A330-300 de South African Airways

A. Doumenjou / Master films / Airbus : premier A330-300 de South African Airways

RwandAir : Airbus A330-300

RwandAir : Airbus A330-300

 

2 commentaires sur “Airbus : une série de premières livraisons

Laissez un commentaire