Azul part pour Buenos Aires

Azul : Embraer 195

Azul Linhas Aéreas Brasileiras prévoit de lancer en février prochain une liaison entre Belo Horizonte et Buenos Aires, sa huitième destination internationale.

La compagnie aérienne brésilienne a annoncé le 17 novembre « une nouvelle étape de son expansion en Amérique du Sud » avec l’ouverture de Buenos Aires en Argentine qu’elle reliera au deuxième hub de son réseau, Belo Horizonte. Le service est prévu de commencer le 1er février 2017 avec un vol quotidien en Embraer 195 de 118 sièges. Les réservations ouvriront dès que les régulateurs brésilien et argentin auront donné leur accord.

Le programme communiqué par Azul prévoit un départ de Belo Horizonte-Confins tous les jours à 12h45 pour une arrivée à Buenos Aires-Ezeiza à 15h00. Le retour d’Argentine s’effectuera à 15h45 pour une arrivée au Brésil à 20h00. À compter du 18 février 2017, ces horaires sont retardés d’une heure à l’arrivée et au départ de Buenos Aires, mais inchangés côté brésilien.

Sur cette nouvelle ligne, la compagnie sera en concurrence directe avec la low-cost GOL qui ouvrira une liaison entre les deux villes le 5 février. À la différence d’Azul, cette dernière est déjà présente à Buenos Aires qu’elle relie à plusieurs villes du Brésil.

Antonoaldo Neves, le président d’Azul, explique que « Buenos Aires est l’une des destinations les plus populaires en Amérique du Sud, à la fois pour les affaires et le tourisme. Avec des vols quotidiens au départ de Belo Horizonte, nous pouvons connecter toutes les régions du Brésil à la capitale argentine à travers notre deuxième plus grand hub, rapidement et facilement » .

Buenos Aires deviendra la huitième destination internationale d’Azul après Fort Lauderdale, Orlando, Lisbonne, Montevideo, Punta del Este et Cayenne. A cela doit s’ajouter Santa Cruz de la Sierra en Bolivie dont l’ouverture est également programmée pour le 1er février.

Azul dessert en tout plus de 110 destinations avec une flotte de 130 avions dont plus de la moitié sont des Embraer E190 et E195, le reste se composant d’ATR 72-600 (45), d’Airbus A330-200 (5, loués auprès d’AerCap) et d’un premier A320neo sur les 63 commandés.

Photo Azul : Embraer 195

Dites ce que vous pensez !