Boeing proche de démarrer l’assemblage final du 787-10

Boeing : premier 787-10

Boeing a réceptionné mercredi à l’usine de North Charleston en Caroline du Sud (États-Unis) les premières sections du 787-10 en vue de l’assemblage final.

L’avionneur américain a reçu le 30 novembre les sections milieu et arrière du fuselage en se félicitant de cet événement « historique » . L’assemblage final du premier 787-10 (LN 528) pourrait ainsi commencer la semaine prochaine par la jointure du fuselage et des ailes. Si la production d’un 787-9 de série comme celui d’Air France nécessite moins d’un mois, l’assemblage du premier prototype 787-10 devrait prendre un peu plus de temps. Le roll-out pourrait toutefois intervenir dans les premières semaines de 2017.

Le calendrier du programme 787-10 semble respecté. En mars dernier, Boeing prévoyait que l’assemblage final débuterait avant la fin de l’année. Le premier vol d’essai était annoncé pour 2017. La livraison du premier appareil de série est quant à elle programmée pour 2018 à la compagnie de lancement, United Airlines.

Le 787-10 est la troisième et dernière variante de la famille Dreamliner. Il partage 95% de ses éléments avec le 787-9, « ce qui réduit la complexité, les coûts et les risques sur l’ensemble du système de production tout en fournissant des avantages opérationnels aux clients » , a précisé Boeing.

En configuration standard bi-classe, le 787-10 pourra transporter 330 passagers, contre 290 pour le 787-9. Comme ce dernier, il peut être alimenté au choix par les moteurs Rolls-Royce Trent 1000 ou GE Aviation GEnx-1B. Son autonomie est plus limitée (11.910 kilomètres au lieu de 14.140 kilomètres) mais Boeing assure qu’elle suffisante pour 90% des routes long-courriers dans le monde actuellement opérées en bi-moteurs.

À ce jour, Le 787-10 enregistre 154 commandes fermes de 9 clients : Air France-KLM (7, moteurs GE), Air Lease Corporation (30 dont 2 confirmés avec des moteurs GE), All Nippon Airways (3, Rolls Royce), British Airways (12, Rolls Royce), Etihad Airways (30, GE), EVA Air (18, GE), GECAS (10, GE), Singapore Airlines (30, Rolls Royce) et United Airlines (14, GE).

Boeing : premier 787-10

Photos Boeing

 

2 thoughts on “Boeing proche de démarrer l’assemblage final du 787-10

  1. Vous oubliez les nombreux déboires des 787 !
    Jamais un gros porteur n’avait été cloué au sol pendant plusieurs mois !
    Boeing a été obligé de consentir de grosses remises ce qui n’est fait que pour l’instant ce programme n’est pas rentable, un fiasco économique !
    Au Japon, les compagnies très mécontentes se sont mises à commander des A350 et A380 ! Du jamais vu !
    Pas mal pour des avions à deux balles !
    Parfois certains commentaires ne valent même pas deux balles !
    J’ai pris le 787 deux fois, cet avion n’a rien d’exceptionnel pour le passager ! J’ai été très déçu.
    Aujourd’hui un seul avion me fait rêver et les passagers l’ayant pris le plébiscitent : l’A380 !
    Maintenant, je suis conscient on ne peut pas affecter ce TRES gros porteur sur toutes les destinations !

Dites ce que vous pensez !