Cathay Pacific n’envisage pas de lancer une low cost

Cathay Pacific : nouvelle livrée sur Boeing 777-300ER - Source Cathay Pacific

Cathay Pacific n’envisage pas de lancer une compagnie aérienne low cost dans les années à venir en raison notamment de la congestion de son hub de Hong Kong.

Le mois dernier, Cathay Pacific a indiqué qu’elle s’engageait dans un « examen critique » de ses activités et qu’elle envisageait « toutes les options » pour améliorer ses revenus et réduire ses coûts.

La compagnie est touchée notamment par la concurrence des compagnies chinoises qui ouvrent de multiples liaisons long-courriers depuis la Chine continentale, réduisant d’autant l’intérêt de transiter par Hong Kong. Sur le réseau régional, elle subit la compétition des compagnies à bas coûts qui se développent et commencent à s’organiser.

Pour autant, Cathay Pacific va conserver son modèle actuel, contrairement à plusieurs de ses rivales qui ont lancé des compagnies low cost, comme Singapore Airlines avec Scoot ou Qantas avec Jetstar. La compagnie de Hong Kong continuera de s’appuyer sur ses deux marques à service complet, Cathay Pacific pour le long-courrier et Cathay Dragon pour le réseau régional.

« Depuis l’apparition du modèle low cost, nous réfléchissons à la question de savoir si celui-ci serait approprié pour Cathay Pacific, en menant des études et des analyses détaillées » , a expliqué Paul Loo, le directeur du développement.

« Notre réponse, du moins à court terme, est que nous ne lancerons pas notre propre low cost et que nous continuerons d’exploiter deux compagnies premium à services complets tout en proposant de bons tarifs à nos clients » , a-t-il poursuivi.

« L’un des plus grands problèmes auxquels nous sommes confrontés est la disponibilité limitée des créneaux horaires à l’aéroport de Hong Kong. Cela exige que nous maximisions le rendement de chaque créneau et aussi l’utilisation de notre flotte. Une fois qu’un système de trois pistes sera opérationnel sur l’aéroport, nous serons en mesure d’envisager une compagnie à bas coûts dont la marque, la structure, la flotte et le personnel seront distincts – mais ce ne sera pas avant dix ans » , a estimé Paul Loo.

Visuel Cathay Pacific