L’A350-1000 prend son envol

© Clément Alloing : premier vol de l'A350-1000 https://www.flickr.com/photos/bycac/

Le premier A350-1000 a pris son envol jeudi matin de Toulouse, marquant le début de la campagne de certification.

L’appareil (MSN 59) a décollé de l’aéroport de Blagnac le 24 novembre à 10h42 pour un premier vol au dessus du Sud-Ouest de la France, a précisé le constructeur dans un communiqué. L’essai a duré 04h20, l’atterrissage a eu lieu à 15h02.

Nous avons vu aujourd’hui pour la première fois l’A350-1000 en action. Nous sommes heureux que de nombreux clients aient assisté à nos côtés à cette étape importante depuis notre siège à Toulouse » , a déclaré Fabrice Brégier, le PDG d’Airbus.

L’équipage présent dans le poste de pilotage se composait des pilotes d’essais Hugues van der Stichel et Frank Chapman ainsi que du mécanicien navigant d’essais Gérard Maisonneuve. Egalement présents à bord, Patrick du Ché, Directeur des essais en vol, Emanuele Costanzo, directeur des essais de développement A350, et Stéphane Vaux, ingénieur navigant d’essai, sont chargés de surveiller en cabine les paramètres de l’avion sur les consoles spécialisées. 

S’appuyant sur la campagne d’essais de l’A350-900 (achevée en 2014), le programme de développement de l’A350-1000 sera plus court : Airbus a prévu moins d’un an avec trois prototypes.

Le MSN059 sera utilisé pour réaliser des tests de performance portant notamment sur le comportement de l’avion dans son domaine de vol, le vol à différentes masses et le freinage. Le deuxième avion à prendre son envol, le MSN071, permettra également d’évaluer les performances de l’appareil. Il sera notamment utilisé pour tester les moyens de freinage, la motorisation, les systèmes de bord ainsi que le pilotage automatique. Le troisième et dernier appareil à s’envoler, le MSN065, sera équipé d’une cabine afin d’évaluer les systèmes cabine et les circuits d’air. Le MSN065 réalisera également les premiers vols de longue durée et les essais de type « Route proving ».

Airbus confirme que la mise en service de l’appareil est prévue au second semestre 2017, après l’obtention du certificat de type. La compagnie de lancement sera, selon son communiqué, Qatar Airways, principal client de l’A350-1000 à ce jour, avec 37 appareils commandés.

En comparaison de l’A350-900, l’A350-1000 dispose d’un fuselage plus long, lui permettant d’accueillir 40 passagers supplémentaires. Il est également équipé d’une voilure dont le bord de fuite est modifié, de nouveaux trains d’atterrissage principaux à six roues et de moteurs Trent XWB-97 de Rolls-Royce plus puissants. L’A350-1000 est ainsi le bi-moteur le plus gros et le plus puissant jamais construit par Airbus. Selon l’avionneur, « l’A350-1000 réunit l’efficience énergétique et le confort de la cabine Airspace de l’A350-900 d’origine, mais avec une capacité plus importante parfaitement adaptée à nos clients pour leurs routes long-courriers les plus fréquentées » .

L’avion a été conçu plus spécifiquement pour rivaliser avec le 777-300ER de Boeing, qui est rentré en service (chez Air France) en avril 2004. L’avionneur américain a répliqué en lançant le 777X, dont le premier vol commercial est prévu en 2020.

À ce jour, l’A350-1000 enregistre 195 commandes contre 599 pour l’A350-900 (et 16 toujours non converties pour l’A350-800). Air Caraïbes attend 3 exemplaires, Air Lease Corporation 9, Asiana Airlines 10, British Airways 18, Cathay Pacific 26, Etihad Airways 22, Japan Airlines 13, LATAM Airlines 14, Qatar Airways 37, United Airlines 35 et Virgin Atlantic 8.

Airbus s’apprête à mener de front une deuxième campagne de certification pour un autre gros-porteur, l’A330neo, dont l’entrée en service est prévue au 4e trimestre 2017.

airbus_a350-1000_premier-vol

Airbus : premier vol de l'A350-1000 (24/11/2016)

S. Ramadier / Airbus : premier vol de l'A350-1000 (24/11/2016)

S. Ramadier / Airbus : premier vol de l'A350-1000 (24/11/2016)

S. Ramadier / Airbus : premier vol de l'A350-1000 (24/11/2016)

S. Ramadier / Airbus : premier vol de l'A350-1000 (24/11/2016)

Airbus : premier vol de l'A350-1000 (24/11/2016)

Airbus : premier vol de l'A350-1000 (24/11/2016)

airbus_a350-1000_premier-vol_4

Photo principale reproduite avec l’autorisation du photographe : © Clément Alloing

4 thoughts on “L’A350-1000 prend son envol

  1. l’A350 est une grande réussite et le sera encore plus si les livraisons atteignent 10ex par mois et on est loin actuellement c’est plutôt 5. question quelles en sont les raisons?

Comments are closed.