Asiana Airlines pose son A380 à Sydney

Aéroport de Sydney : Airbus A380 d'Asiana Airlines

Depuis la semaine dernière, la compagnie sud-coréenne Asiana Airlines opère son A380 vers Sydney, l’une des cinq destinations de son super Jumbo. 

L’aéroport de Sydney-Kingsford Smith a annoncé sur son compte Twitter qu’il avait accueilli l’A380 d’Asiana pour la première fois le 13 novembre au matin. L’appareil doit opérer plusieurs fréquences ce mois-ci. Puis il sera utilisé quotidiennement entre le 26 décembre 2016 et le 5 février 2017, selon les systèmes de réservation. Les départs de Séoul-Incheon sont programmés à 20h00 pour une arrivée à Sydney à 08h20 le lendemain. Les retours s’effectuent avec un départ d’Australie à 10h20 pour une arrivée en Corée du Sud à 19h00.

Qantas appose son code sur ce service. Asiana est en concurrence directe uniquement avec sa compatriote Korean Air.

L’A380 remplace sur la route Séoul-Sydney un Boeing 777-200ER. Il est configuré tri-classe pour 495 passagers, soit 12 en Première, 66 en Affaires et 417 en Économie.

Asiana devient le huitième opérateur de l’A380 à l’aéroport Sydney-Kingsford-Smith, aux côtés de China Southern Airlines, Emirates Airline, Etihad Airways, Korean Air, Qatar Airways, Singapore Airlines et Qantas dont c’est le principal hub.

Membre de Star Alliance, Asiana Airlines a commandé six A380. Elle a réceptionné le premier exemplaire en mai 2014 tandis que le sixième et dernier lui doit parvenir prochainement. Ces appareils sont en service vers Bangkok, Hong Kong, Los Angeles, New York, en plus de Sydney, selon le site I Fly A380 d’Airbus.

La flotte passagers comprend également sept Airbus A320, 25 A321, quinze A330-300, sept Boeing 767-300ER, onze 777-200ER, deux 747-400 et deux 747-400 combi.

Au cours des prochaines années, la compagnie doit prendre livraison de 25 Airbus A321neo, douze A350-900 et dix A350-1000, auxquels s’ajoutent 8 hypothétiques A350-800 toujours non convertis.

Photo Aéroport de Sydney : Airbus A380 d’Asiana Airlines