Airbus : la japonaise Peach commande treize A320neo et ceo

Airbus : A320neo aux couleurs de Peach

Airbus continue de marquer des points au Japon : l’avionneur a annoncé vendredi une commande ferme de la low-cost Peach pour dix A320neo et trois A320ceo.

Le contrat représente une valeur théorique de 1,4 miliard de dollars au prix catalogue du constructeur. Les trois A320ceo sont livrables en 2018, le premier des dix A320neo d’ici l’été 2019. Selon Airbus, Peach deviendra la première low-cost japonaise à mettre en service l’A320neo.

Peach est déjà un opérateur « tout Airbus » avec 18 A320 en exploitation et deux autres restant à livrer. « En introduisant l’A320neo dans notre flotte, nous améliorerons encore plus notre rentabilité tout en continuant à offrir à nos passagers un plus grand confort avec des sièges de 18 pouces de largeur. Nous croyons que l’A320neo renforcera notre position sur le marché concurrentiel du transport aérien au Japon » , a souligné Shinichi Inoue, le directeur général de la compagnie.

Détenue en partie par All Nippon Airways (ANA), Peach a débuté ses opérations à l’aéroport de Kansai dans la région d’Osaka en mars 2012 puis a ouvert une seconde base à Naha en juillet 2014. Elle a commencé à desservir Tokyo-Haneda en août 2015. La compagnie exploite aujourd’hui 90 vols par jour sur 14 lignes intérieures au Japon et 12 routes internationales. Elle prévoit de créer un hub à l’aéroport de Sendai en 2017 et un autre à l’aéroport Shin-Chitose en 2018.

« Nous sommes convaincus que la famille A320 contribuera au succès de la compagnie aérienne alors qu’elle étend ses activités nationales et régionales » , a déclaré Fabrice Brégier, le président d’Airbus.

L’avionneur continue de progresser au Japon, un marché longtemps dominé par Boeing. En 2013, Airbus a remporté une commande de Japan Airlines (JAL) pour 31 A350. En 2015 et 2016, c’est ANA qui lui a commandé quatre A321ceo (dont le premier vient d’être mis en service), sept A320neo, 26 A321neo et trois A380. « Au total, sur les cinq dernières années, nous avons vendu, toutes compagnies confondues, 100 appareils au Japon. C’est une quinzaine de plus que nos concurrents (Boeing, ndlr) » , a confié aux Échos Stéphane Ginoux, le président d’Airbus Japan.

Visuel Airbus : A320neo aux couleurs de Peach