Aeromexico pose son 787-9 à Paris et Londres

Aeromexico : Boeing 787-9 Dreamliner "Quetzalcoatl"

Aeromexico a déployé son nouveau Boeing 787-9 Dreamliner sur son réseau transatlantique avec Londres-Heathrow et Paris-Charles de Gaulle comme premières destinations.

Réceptionné fin octobre, le premier 787-9 d’Aeromexico vient d’effectuer son baptême transatlantique. L’appareil, qui arbore une livrée spéciale Quetzalcoatl, a opéré le 5 novembre la liaison entre les aéroports Mexico-Benito Juarez et Londres-Heathrow (AM5) puis le vol retour le lendemain (AM6). Ce déploiement vers Londres est « la preuve de nos engagements sur les marchés britanniques et européens » , a souligné dans un communiqué Jorge Goytortua, vice-président d’Aeromexico en charge des ventes mondiales.

La compagnie est présente à Londres depuis 2012. La ligne a vu sa fréquence augmenter de trois vols par semaine initialement à six aujourd’hui, opérés en 787-8. Aeromexico prévoit de passer à un vol quotidien en 2017, offrant ainsi plus de 13.600 sièges par semaine entre les deux capitales.

L’aéroport Paris-Charles de Gaulle devient quant à lui ce 9 novembre la deuxième destination européenne de l’appareil, selon les données des sites de suivi en ligne. Membre de SkyTeam, la compagnie opère un vol quotidien vers la capitale française, habituellement en 787-8.

Aeromexico attend deux autres 787-9 avant la fin de l’année. L’appareil sera ainsi déployé plus fréquemment vers les principales destinations du réseau avec l’avantage « d’augmenter la capacité en sièges » et d’offrir un « meilleur produit aux clients » , selon la compagnie.

Son 787-9 est aménagé avec 274 sièges, dont 36 en classe Affaires et 238 en Économie. C’est 31 de plus que son petit frère, le 787-8. En outre, il reçoit plusieurs innovations, comme des écrans individuels plus grands (18 pouces en Affaires et 11 pouces en Économie) ainsi qu’un espace bar en libre service pour les passagers de la classe avant.

Depuis sa livraison, le 787-9 Quetzalcoatl (immatriculé XA-ADL) était opéré essentiellement sur la ligne Mexico-Tijuana. Il a toutefois réalisé le 30 octobre un aller-retour entre la capitale mexicaine et New York-JFK. Aeromexico prévoit de le déployer également vers Amsterdam, Madrid, Santiago du Chili, Shanghai et Tokyo dans un futur proche.

La compagnie a indiqué qu’elle attend au total dix 787-9. Sa flotte comprend aussi neuf 787-8.