Amsterdam s’attend à devenir le 3e aéroport d’Europe d’ici la fin de l’année

Schiphol Airport : vue aérienne de l'aéroport d'Amsterdam

Fort d’une croissance soutenue depuis le début de l’année, l’aéroport Amsterdam-Schiphol s’attend à devenir le troisième aéroport d’Europe à la fin 2016 en termes de trafic passagers, derrière Londres-Heathrow et Paris-Charles de Gaulle. Une annonce faite lors de la présentation du programme hiver 2016-2017 durant lequel la plateforme sera reliée à 320 destinations dans le monde.

2016 était placée sous de bons auspices pour Amsterdam-Schiphol qui célèbre cette année son 100e anniversaire. L’aéroport prévoit de passer de 58 millions de passagers en 2015 à 63 millions pour l’année 2016 complète. « Ceci veut dire que Schiphol grimperait de la 5e à la 3e place du classement des aéroports européens, juste derrière Londres et Paris, surpassant donc Francfort et Istanbul » , a annoncé l’aéroport néerlandais dans un communiqué le 27 octobre.

Amsterdam-Schiphol a accueilli 48,3 millions de passagers entre janvier et septembre 2016, soit une croissance de 9,1% en comparaison de la même période de 2015. Il talonne maintenant Paris-Charles de Gaulle, qui, avec un trafic en berne (-0,7%), enregistre 50,1 millions de passagers sur les neuf premiers mois de l’année. Londres-Heathrow est encore assez loin devant, avec 57,3 millions de passagers sur la même période (+0,7% en un an).

Le développement rapide de KLM n’explique pas à lui tout seul la croissance de Schiphol. Certes, la compagnie néerlandaise, premier opérateur de la plateforme, a vu son trafic passagers progresser de 6,1% sur la période janvier-septembre (22,9 millions contre 21,5 millions un an plus tôt). Mais l’aéroport souligne plutôt les arrivées de Jet Airways (trois vols quotidiens vers Mumbai, Delhi et Toronto), China Eastern Airlines (quatre vols par semaine depuis Shanghai) et Aeromexico (trois vols par semaine depuis Mexico) qui « ont conduit à une forte augmentation du réseau et du volume passagers plus tôt cette année » , selon lui.

Programme hiver 2016-2017

Schiphol va poursuivre sur cette lancée lors de la saison hiver 2016-2017 : la compagnie Small Planet Airlines de Lituanie installe une base opérationnelle et dessert six destinations : Las Palmas, Ténérife et Lanzarote aux Canaries ; Hurghada en Égypte ; Ilha do Sal au Cap-Vert ; et Banjul en Gambie.

KLM pour sa part ajoute Téhéran (4 vols par semaine), Windhoek en Namibie (trois vols par semaine), Dublin (deux vols par jour) ; Miami (trois vols par semaine) et Colombo (deux vols par semaine). La compagnie augmente aussi sa capacité vers les Antilles néerlandaises en desservant Saint Martin en direct. Elle ajoute des fréquences vers plusieurs destinations, Schiphol retenant surtout Buenos Aires, Santiago du Chili, La Havane et Stockholm.

La low-cost d’Air France-KLM, Transavia, ouvrira Munich et Zurich en février.

easyJet, qui dispose déjà d’une base opérationnelle à Schiphol, étend son réseau vers Lanzarote, Budapest et Zurich.

La compagnie taïwanaise China Airlines offrira quatre vols directs par semaine vers Taipei, une route existante mais qui faisait escale jusqu’à présent à Bangkok.

De plus, l’aéroport indique des augmentations de fréquences de la part de Delta Air Lines vers New York-JFK, SAS vers Stockholm, WOW air vers Reykjavik, TUIfly vers le Cap Vert et Flybe vers Dundee.

Au total, Schiphol sera relié à 320 destinations entre le 30 octobre 2016 et le 25 mars 2017.

Photo Schiphol Group : vue aérienne de l’aéroport d’Amsterdam