Malaysia Airlines lance 9 lignes vers la Chine

Empan Kassim CC BY-SA 2.0 : Boeing 737-800 de Malaysia Airlines à l'aéroport international de Kuala Lumpur https://commons.wikimedia.org/wiki/File:MA737-800klia.jpg?uselang=fr

Malaysia Airlines va lancer entre décembre 2016 et octobre 2017 neuf nouvelles lignes vers la Chine. La compagnie compte tripler ses activités dans ce pays d’ici cinq ans.

À l’occasion d’une visite du Premier ministre de la Malaisie à Pékin, Malaysia Airlines a annoncé le 4 novembre une « rapide expansion » vers la Chine, comprenant neuf nouvelles lignes pour un total de 35 vols supplémentaires.

Sur ce total, six routes seront ouvertes au départ de Kuala Lumpur : Haikou (2 vols par semaine à compter de décembre 2016), Nanjing (3 vols par semaine à compter d’avril 2017), Fuzhou (également 3 vols par semaine à compter d’avril 2017), Wuhan (3 vols par semaine à compter d’août 2017), Chengdu (5 vols par semaine à compter d’octobre 2017) et Chongqing (3 vols par semaine à compter d’octobre 2017), ces deux dernières étant soumises à l’obtention de créneaux de décollage et d’atterrissage sur les aéroports.

Au départ de Penang, la compagnie prévoit de voler vers Shenzhen et Shanghai dès août 2017, à raison de 3 et 4 vols par semaine respectivement. Depuis Kota Kinabalu, elle compte desservir Tianjin selon deux fréquences hebdomadaires à une date qui sera annoncée ultérieurement.

« Six de nos nouvelles destinations chinoises n’ont jamais été servies directement par une compagnie aérienne malaisienne« , a indiqué Peter Bellew, le directeur exécutif de Malaysia Airlines.

En parallèle, la compagnie membre de Oneworld va doubler sa fréquence entre Kuala Lumpur et Shanghai, qui passera à deux vols par jour à partir d’avril 2017, sous réserve de créneaux disponibles.

« Malaysia Airlines prévoit de tripler ses activités en Chine au cours des cinq prochaines années. Je vois un potentiel pour des vols directs vers 20 villes chinoises au départ de Kuala Lumpur, Penang, Kota Kinabalu et Kuching d’ici 2019 » , a aussi déclaré Peter Bellew. « Nous avons une grande confiance dans la Chine. L’amélioration de la connectivité favorisera la création de liens plus étroits entre les deux pays. Les Malaisiens apprécient de faire des affaires et de visiter la Chine. Le marché touristique chinois en Malaisie connaît une croissance rapide en raison de liens culinaires, linguistiques et culturels » , a-t-il ajouté.

La semaine dernière, Malaysia Airlines a déjà annoncé une augmentation de 80% de sa capacité sur la ligne reliant Kuala Lumpur à Hong Kong, avec le remplacement de l’actuel Boeing 737-800 par un Airbus A330-300 à compter de janvier 2017.

Rappelons que dans le cadre de sa restructuration, la compagnie malaysienne met l’accent sur son réseau régional en Asie-Pacifique après avoir suspendu de nombreuses lignes long-courriers (dont Paris, Amsterdam et Dubai) et conclu une alliance stratégique avec Emirates.

Photo Empan Kassim CC BY-SA 2.0 : Boeing 737-800 de Malaysia Airlines à l’aéroport international de Kuala Lumpur